9 décembre 2021

Une saison 2012-2013 de Fédérale 1 indécise

Comme la plupart des autres sports, le championnat de rugby débute ce week-end pour le Stade Dijonnais. Après de longs mois sans jouer, les rugbymen locaux vont pouvoir refouler les pelouses. L’occasion est donnée de faire un point sur la poule 1 de Fédérale 1, dans laquelle évoluera le Stade Dijonnais.

L’effectif du Stade Dijonnais 2012-2013 au complet lors de la présentation officielle de l’équipe.

Rappelons que seuls les quatre premiers de cette poule disputeront les barrages d’accès à la Pro D2, ce que tout club vise en début de saison. Mais sur ces 10 équipes à viser ces 4 places, il y aura 6 déçues, dont 2 descendront en Fédérale 2. Pour réaliser cet objectif, les clubs se sont renforcés, parfois avec des joueurs tirés de Top 14 comme Jone Tawake à Bourg-en-Bresse, troisième ligne en provenance du RC Toulon ou Brent Russell, ailier Sud-Africain qui quitte Clermont pour Lille.

Qui derrière Lille et Bourg ?

Ces deux équipes font d’ailleurs figure d’archi-favoris dans cette poule et devraient se disputer les 2 premières places. Bourg et Lille ambitionnent clairement une montée en Pro D2. Derrière, Montluçon, Mâcon ou encore Bobigny sont des équipes habituées à jouer les qualifications. Concernant Saint-Étienne, descendu de Pro D2 à l’issue de la saison 2010-2011, il est difficile de se prononcer, de même que sur les promus Vienne et Chalon, armés pour se battre. Cela s’annonce en revanche compliqué pour Strasbourg, tout juste maintenu l’an passé.

Effectif limité pour le Stade

Pour ce qui est du Stade Dijonnais, la saison 2012-2013 peut s’avérer compliquée. En effet, le club a changé son fusil d’épaule et a laissé partir de nombreux professionnels, en faisant davantage confiance cette année aux jeunes du cru. Eddy Joliveau possède surtout un groupe limité où chaque blessure handicapera clairement l’équipe. Le début de championnat s’annonce déterminant avec 3 réceptions (Bobigny, Saint-Étienne et Montluçon) et deux déplacements à Bourg-en-Bresse et Lille, autant d’équipes qui visent le top 4…

Cette saison 2012-2013 s’annonce évidemment indécise tant le niveau de la Fédérale 1 continue d’augmenter. La course à la qualification s’annonce une nouvelle fois palpitante. On espère que les Dijonnais s’y mêleront le plus longtemps possible, afin d’oublier au plus vite une saison 2011-2012 assez décevante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.