20 septembre 2021

Quad rugby: Corentin soutenu par le TFAI

La semaine dernière, Corentin Le Guen a reçu un chèque de soutien d’une troupe de théâtre amateur, le Théâtre Farfelu Amusant et Indépendant (TFAI), qui joue la comédie pour des oeuvres caritatives depuis plusieurs années autour de Dijon. Cette aide financière permettra à ce jeune rugbymen nuiton, tétraplégique depuis un accident de rugby en 2009, d’avancer dans son projet, celui de créer une équipe de rugby fauteuil, ou quad rugby, en Côte-d’Or. Découvrez ci-dessous le récit de Corentin qui raconte son histoire.

Retrouvez également notre article du 9 novembre 2011.

Corentin Le Guen a reçu le soutien du TFAI.

“Élève de seconde, un accident de rugby m’a laissé tétraplégique le 21 octobre 2009 à Dijon. Après plusieurs mois de rééducation, j’ai repris le sport par la natation mais me suis très rapidement tourné vers le rugby fauteuil, discipline que m’a fait découvrir Adrien Chalmin, capitaine de l’équipe de France et joueur de Clermont-Ferrand. Le rugby fauteuil (ou quad rugby) est un sport très physique demandant beaucoup d’entrainements. Il a été inventé au Canada en 1977,  se joue à 4 contre 4 avec une balle de volley sur un terrain de basket et mélange les règles de base de plusieurs sports collectifs (basket, volley, handball, rugby, hockey). C’est avant tout et surtout le seul sport collectif créé pour des tétraplégiques. En France, le rugby fauteuil n’existe que depuis 2004 et est très peu développé (8 equipes). C’est pour cette raison  que j’ai voulu créer une équipe à Nuits-Saint-Georges, l’est de la France en étant dépourvu. Le Club Sportif Nuiton a donc créé une section handisport et l’association ‘Quad rugby avec Corentin et les Black Chairs’ a été créée afin de récolter les fonds nécessaires au fonctionnement de l’équipe. Nous sommes encore à la recherche de partenaires de jeu, masculins ou féminins, jeunes ou moins jeunes, tétraplégiques ou assimilés, amputés ou atteints de malformations aux 4 membres pour faire vivre ce sport au sein de la région. Les sponsors ou partenaires financiers sont également les bienvenus !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.