18 septembre 2019

Le DBHB retrouve Mulhouse

Suite à sa défaite à Chartres la semaine dernière (18-16), les Dijonnais se doivent de réagir. Ils se déplacent cependant face à un autre candidat au podium, Mulhouse. Il y aura également un esprit de revanche face à des Alsaciens qui avaient éliminé Dijon l’an passé en demi-finale des play-offs.

Le DBHB de Martin Petiot ne doit pas laisser le doute s’installer après la défaite à Chartres.

Mohamed Kiour est tout d’abord revenu sur la déconvenue de la semaine passée : “On s’en veut un peu d’être passé à côté. Ce match était accessible. Les deux équipes ont été relativement inefficaces.” En effet, avec seulement 16 buts marqués, les Bourguignons ont été trop défaillants en attaque mais ont tenté de gommer leurs défauts à l’entraînement : “On a tenté de corriger les points négatifs, notamment les montées de balles. On défend bien mais on n’arrive pas à monter proprement nos ballons.”

Avec seulement 12 joueurs

En cause la semaine dernière, la base arrière devra se ressaisir et se montrer plus efficace face aux gardiens adverses. “Le projet de jeu est fait pour les arrières. On n’a pas assez utilisé les autres qualités de nos joueurs,” regrette le demi-centre dijonnais. Pour ce match à Mulhouse, Dijon se déplacera une nouvelle fois à 12 puisque Franklin Bezerra attend toujours le feu vert du médecin.

Mulhouse pas convaincant mais invaincu

Le DBHB retrouve donc l’équipe qui l’a éliminé la saison dernière en play-offs. “Je pense qu’ils nous attendent au coin du bois. Ils ont en quelque sorte un avantage psychologique sur nous, même si l’effectif a beaucoup changé. Ça va être un match serré et il se jouera sur notre capacité à gérer nos temps forts,” analyse Mohamed Kiour. Les Mulhousiens ont pour le moment mieux débuté que les Bourguignons avec deux courtes victoires face à Vernon (27-26) puis à Besançon (27-26).

Les Dijonnais veulent se racheter de la semaine passée et se doivent de l’emporter à Mulhouse pour ne pas rentrer avec trop de doutes. Ce deuxième déplacement consécutif s’annonce délicat mais les joueurs de Denis Lathoud n’ont pas le choix s’ils ne veulent pas déjà être distancés au classement de Pro D2.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.