16 octobre 2019

Les Ducs s’inclinent après un final à suspense à Grenoble

Championnat de France Ligue Magnus, 2ème journée : Grenoble-DHC (20h). Les Ducs de Dijon retrouvaient les Brûleurs de Loups de Grenoble qui les avaient éliminés la saison passée en play-offs. Après un bon début face à Gap (6-3), les joueurs de Jarmo Tolvanen voulaient confirmer.

Benoît Quessandier et les Ducs ont poussé en fin de match.

Les deux équipes attaquent pied au plancher. Kara met Raibon en difficulté mais c’est Dufresne qui ouvre rapidement la marque (1-0, 3′). Sur la première supériorité numérique, les Dijonnais égalisent. Crowder récupère le palet dans les patins du gardien grenoblois et le pousse dans la cage (1-1, 8′). Tillanen est souvent mis à contribution mais maintient son équipe dans le match. Dijon tient bon après une pénalité pour Short.

Grenoble accélère

MacGrane inquiète rapidement la défense dijonnaise en heurtant les deux poteaux puis Tillanen réalise un bel arrêt sur sa ligne. Les Ducs annihilent une nouvelle pénalité. Le DHC est sous pression et s’en remet à ses individualités. Vas passe en revue la défense mais se heurte à Raibon. C’est finalement Bedin qui marque dans ce second acte après un bon travail de Tardif (2-1, 35′). Leblond manque même d’aggraver la marque dans les derniers instants.

Final à suspense

Dijon repart à l’attaque et Da Costa est à deux doigts d’égaliser. Puis c’est au tour de McGrane de manquer une belle opportunité. Les Ducs restent solides en défense mais peinent à se montrer dangereux. En infériorité numérique, c’est finalement Baylacq qui crucifie les Bourguignons (3-1, 55′). Les Ducs y croient encore après la réduction du score de Crowder à 50 secondes du terme qui fait suite à deux échecs des Brûleurs de Loups malgré la cage vide (3-2, 60′). Les Ducs poussent fort mais Raibon ne laisse rien passer. Grenoble s’impose (3-2).

Les Ducs se sont heurtés à une équipe grenobloise qui a été plus efficace. Les coéquipiers de Kyle Hardy ont failli revenir en fin de match mais s’inclinent finalement. Les Dijonnais recevront Epinal, l’équipe en forme de ce début de championnat, le week-end prochain. 

But : Crowder (Skinnars, Vas) 7’35, Crowder 59’11

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.