17 août 2019

Les Ducs ont réagi trop tard à Grenoble

Samedi, les Ducs de Dijon affrontaient Grenoble à Pôle Sud. Les Dijonnais avaient l’intention de continuer sur leur lancée après une victoire inaugurale face à Gap. Malheureusement, au terme d’un match très serré, ce sont les locaux qui ont eu le dernier mot (3-2).

Les hommes de Jarmo Tolvanen et ceux de Jean-François Dufour se sont une nouvelle fois livré une belle bataille. L’an dernier, avant de se faire sortir par les Brûleurs de Loups en quarts de finale, les Ducs s’étaient imposés deux fois en saison régulière (4-3 à Grenoble et 5-2 à Dijon). Cette fois-ci, les Isérois ont pris le meilleur sur leurs adversaires et obtiennent un second succès après leur victoire à Morzine-Avoriaz.

Nicolas Ritz et les Dijonnais ont eu du mal à trouver la faille dans la défense grenobloise.

Dijon a couru après le score

Les locaux ont fait la différence grâce à une défense compacte qui a fait front devant son gardien Sébastien Raibon, impeccable. Les Dijonnais ont pourtant rapidement répondu au but de Dufresne par Crowder, plein d’opportunisme. Ils ont ensuite couru après le score durant un bon moment et ont même encaissé ce troisième but fatal de Baylacq à 4 contre 5 à 6 minutes du terme.

Fin de match haletante

Le public a surtout eu droit à une fin de match de folie avec la sortie de Tillanen et les deux tirs manqués dans la cage vide par les Grenoblois. Du coup, c’est Tim Crowder qui a marqué pour Dijon et qui a relancé le suspense. Raibon a ensuite sauvé sur sa ligne le dernier lancé dijonnais à 4 secondes du terme de la partie. En une minute, les coéquipiers de Kyle Hardy ont failli arracher la prolongation mais Grenoble a tenu bon.

Les Dijonnais ont encaissé leur première défaite en match officiel de la saison. Ils doivent vite se remettre de cette déception et pourront se rattraper dès demain avec la réception de Morzine-Avoriaz en Coupe de la Ligue.

Les meilleurs : Crowder, Hardy et Mulle à Dijon ; Raibon, Tartari et Bedin à Grenoble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.