10 décembre 2019

Le CDB perd le fil et s’incline contre Mios-Biganos

Championnat de France LFH, 3ème journée : Dijon-Mios-Biganos (20h30). Après deux prestations convaincantes, les handballeuses dijonnaises n’ont pourtant toujours pas gagner la moindre rencontre en LFH. Elles avaient l’occasion de débloquer leur compteur de victoire en recevant Mios-Biganos.

La Dijonnaise Laurine Daquin s’arrache pour marquer face à Mios-Biganos.

En début de match, malgré deux arrêts de leur gardienne Tothova, les locales bafouillent leur handball et perdent trop de ballons en attaque (1-4, 7′). C’est à ce moment que Christophe Maréchal fait entrer son arme secrète Krhlikar qui inscrit trois buts et égalise (4-4, 13′). L’arrière du CDB pèse sur la défense de Mios pendant que Tothova rassure son équipe avec de nombreux arrêts.

Dijon prend les commandes

Jacquinot donne l’avantage à Dijon pour la première fois après le quart-d’heure de jeu (6-5, 16′). Le CDB en profite pour creuser l’écart grâce à son ailière Mavoungou (13-8, 24′). Mais les locales sont sanctionnées et se retrouvent en infériorité. Incapables de marquer durant près de 6 minutes, elles offrent à Mios l’opportunité de recoller avec Luzumova, Durand et Jurgutyte (13-13, 29′). Les Aquitaines reprennent même la main à la pause (14-15)…

Mios plus tranchant

Les joueuses de Mios-Biganos sont plus attentives et combatives et parviennent à fixer la défense bourguignonne. C’est loqiuement que leur avance s’amplifie (16-21, 37′). Daquin maintient son équipe à flot mais le CDB est nettement moins tranchant que son adversaire et se précipite trop sur les phases offensives. Les Miossaises sont à leur tour sanctionnées (3 fois 2 minutes) mais les Dijonnaises ne parviennent pas à trouver la solution pour revenir (20-25, 48′). Les gardiennes aquitaines écoeureront les tireuses du Cercle jusqu’à la fin (25-35).

En tête de 5 longueurs en première mi-temps (13-8), on pensait les Dijonnaises capables de remporter leur première victoire. Malheureusement, elles ont montré un tout autre visage lors de la seconde période. Les joueuses de Mios-Biganos ont réussi à faire sauter le verrou de la défense bourguignonne qui a complétement cédé.

Buteuses : Daquin (7/13), Krhlikar (5/9), Jacquinot (3/4), Skolkova (4/10), Mavoungou (5/7), Terzi (1/5), Lefebvre (0/1), Vorreiterova (0/1).

Gardiennes : Tothova (5 arrêts sur 35 tirs, 53min), Moreau (1/6, 7min).

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.