28 novembre 2020

Champ. du Monde duathlon, Adrien Alix au pied du podium

Après un top ten, en catégorie Élite, aux derniers championnats de France de duathlon, à Parthenay, le Dijonnais Adrien Alix a obtenu une qualification pour représenter la France aux Championnats du Monde de duathlon à Nancy, en groupe d’âge 25-29 ans.

C’est sur la célèbre place Stanislas de Nancy qu’est donné le départ de ce championnat du monde de duathlon 2012. Le format de cette course est 10km de course à pied, puis 40km de vélo et de nouveau 5km de course à pied. C’est un parcours exigeant et le niveau est très relevé. Dès la première course à pied Adrien Alix se détache en compagnie d’un Anglais.

Adrien Alix a réalisé une belle performance mais revient avec quelques regrets des Mondiaux de duathlon.

Alix démarre fort

Le troisième est relégué à plus de 30 secondes. Afin de tester son adversaire, Alix durcit la course et essaie de faire le maximum sur le 1er tour de vélo mais l’Anglais résiste bien. Alors, avec lucidité, l’athlète du Dijon Triathlon décide de rester sage et gère son effort tout en restant vigilant et répond à chaque attaque du Britannique. Il parvient assez facilement à rester au contact de ce dernier tout au long du parcours vélo. “Je me suis retrouvé vite en tête de course avec un Anglais. Ne la connaissant pas, je suis resté sage (un peu trop) durant le vélo et j’ai réussi à rester au contact de ce dernier. Les sensations étaient très bonnes.” précise l’intéressé.

Pénalité fatale : “la douche froide”

Dans l’avant-dernier tour, une moto de l’organisation klaxonne. Alix se déporte légèrement pour laisser passer l’engin et, à la sortie d’un virage, patatras ! Un arbitre lui inflige un carton jaune. Cette pénalité doit être effectuée durant la partie vélo et le Dijonnais est obligé de s’arrêter à une penalty box. Double surprise quand l’arbitre lui signifie que cette pénalité, en règlement de l’ITU (Union Internationale de Triathlon), s’élève à 2 minutes. En championnat de France des clubs, cette pénalité est beaucoup plus courte.

A 1’35 du titre…

“Après ce malheureux carton, je pensais être stoppé environ 15 secondes, mais quand j’ai appris que ce serait 2 minutes, ça a été la douche froide. A la sortie d’un virage, j’aurais malheureusement trop roulé à gauche…” regrette le Dijonnais. Avec l’arrêt, la descente et la remontée sur le vélo, c’est environ 2’30 de perdues et Alix repart en 8ème position. Mais loin de se démobiliser Alix repart de plus belle et fait le maximum pour remonter au classement. Au final, il termine au pied du podium à seulement 1 minute 35 secondes du titre…

“C’étaient mes premiers championnats du Monde et je pense avoir bien géré ma course. J’ai fait le maximum durant la dernière course à pied mais je termine 4ème, à seulement 1 minute 35 secondes de la tête. Je vous laisse faire le calcul… Je suis un peu déçu de finir au pied du podium mais cela me donne encore un peu plus d’expérience.” confiait Adrien Alix.

Retrouvez l’actualité et les news du Dijon Triathlon sur la page du club !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.