22 août 2019

Le DFCO dans le creux de la vague

Les Dijonnais ont enregistré leur première défaite de la saison sur la pelouse de Niort vendredi dernier (4-2). Fébriles défensivement, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont sombré collectivement et ont chuté au classement.

Les Dijonnais ont été dépassés à Niort.

Le DFCO est actuellement dans une mauvaise phase. Après avoir attaqué le championnat tambour battant avec trois victoires, la suite est moins rose avec une seule victoire, 4 matchs nuls et une défaite. Après avoir abandonné leur trône le week-end précédent suite au nul face à Clermont, les Dijonnais pointent désormais à la 5ème place du classement, à 2 points cependant de Monaco, toujours leader.

Une défense hors du coup

Les Bourguignons ont de nouveau affiché une grande fébrilité défensive face aux Chamois. Une fois encore, ils ont encaissé le premier but beaucoup trop rapidement sur une erreur de William Rémy. Baptiste Reynet a également connu un jour sans à Niort. Le gardien du DFCO a été coupable d’une mauvaise sortie sur le second but et s’est fait lober du milieu du terrain sur le dernier but.

Un secteur offensif décimé

Surtout, le secteur offensif dijonnais est de plus en plus diminué. Thil est absent pour plusieurs mois et Jovial l’a rejoint à l’infirmerie pour plusieurs semaines, victime d’un problème musculaire au pubis qui pourrait durer. Comme si cela ne suffisait pas, Julio Tavares a reçu un mauvais coup vendredi et manquera au moins la réception d’Angers. Koro Koné, buteur à Niort, aura donc sa chance mais Babit ou N’Dengila, deux joueurs de la CFA 2, pourraient également avoir du temps de jeu.

Les Dijonnais connaissent une mauvaise période après de bons résultats en début de championnat. Ils doivent cependant vite stopper cette mauvaise série, ce qui ne sera pas chose aisée samedi au Parc des Sports (14h) face au co-leader Angers, équipe en forme actuellement.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.