29 février 2020

J. Mahé, la JDA devra “être plus forte collectivement”

La saison 2012-2013 de Pro A débute vendredi soir avec son lot d’incertitudes. Les Dijonnais jouent samedi sur le parquet de Cholet. Avant de lancer cette saison, DIJON-SPORTnews s’est entretenu avec Julien Mahé, entraîneur adjoint de Jean-Louis Borg à la JDA Dijon, qui a livré ses impressions sur la préparation, les recrues et la saison à venir du club.

Julien Mahé est l’entraîneur adjoint de Jean-Louis Borg (photo : jdadijon.com).

DIJON-SPORTnews.fr : Comment s’est passée votre préparation ?

Julien Mahé : “Elle s’est plutôt bien passée. Il y avait beaucoup de choses à faire mais on a bien travaillé. On a eu assez peu de pépins physiques, à part Malela Mutuale. On a été confronté à différentes situations sur les matchs et on a bien réagi.”

DSn : Comment jugez-vous votre équipe cette année ?

JM : “Ce n’est pas encore l’heure des jugements. Pour l’instant, on est à la fin de la préparation et tout va commencer samedi. On a quelques indications mais pas plus que ça. Le groupe devrait pouvoir répondre aux attentes, du moins au niveau du jeu, notamment sur le plan défensif. C’est un groupe un peu différent de celui de la saison dernière, avec un peu moins de personnalité notamment sur les postes de meneur et d’ailier (ndlr : Dixon et Marshall sont partis), mais on est capable de mieux jouer collectivement par rapport à la saison passée.”

DSn : Si vous deviez la comparer à la saison dernière, que diriez-vous de l’équipe cette année ?

JM : “On sait ce qu’il en est de la masse salariale qui a nettement diminué. L’équipe a été faite un peu différemment. Il y a certainement des joueurs qui ont moins de qualités individuelles, notamment pour faire basculer des matchs. Il faudra donc être plus fort collectivement. Avec ce qu’on a vu sur la préparation, cette équipe en est capable. Il y a quand même une base solide qui a été conservée avec des joueurs qui connaissent bien le coach comme Moss, Leloup ou Mélody. Après, on a pu conserver un joueur comme Harris qui a fait une bonne première saison à la JDA. Pour le moment, ce qui a été effectué est plutôt positif.”

DSn : Que pouvez-vous nous dire des recrues ?

JM : “TJ Campbell, c’est un garçon qui semble avoir la tête sur les épaules, et ses épaules sont larges ! Il est altruiste et il a un vrai tir à 3 points. Malela Mutuale est un jeune joueur très agressif en défense. Il a tout à prouver et il en a très envie. Kevin Tiggs est un joueur qui est capable d’éclairs dans le jeu. Il peut faire beaucoup de choses et possède une grosse capacité à se créer son propre tir. Ferdinand Prénom n’est pas totalement nouveau mais il revient. Il a des mains exceptionnelles et doit confirmer en Pro A sa belle saison en Pro B.”

L’entraîneur adjoint s’est félicité de pouvoir à nouveau compter sur Andre Harris (à droite) et Zach Moss. (photo : N. Goisque)

DSn : Vous avez un effectif qui est resté relativement stable. Ce sera une force pour vous…

JM : “C’est clairement un atout. Il y des équipes qui ont tout gardé comme Chalon-sur-Saône et des équipes qui ont tout changé comme Roanne. Il faut se servir de la base qui a été créée la saison dernière pour être efficace dès le début du championnat. On a un début de calendrier très difficile et on va très rapidement être dans un rythme de 2 matchs par semaine avec l’Eurochallenge. Le fait d’avoir gardé de la stabilité dans l’effectif nous aide à rapidement avoir des repères.”

DSn : Quelles sont les équipes à suivre cette saison ?

JM : “Je dirais que cette saison, beaucoup d’équipes sont capables de jouer le haut du tableau. Évidemment, Chalon voudra défendre son titre. Le Mans, finaliste 2012, sera là. Il l’a montré au tour préliminaire de l’Euroligue. Roanne et Paris semblent être de beaux outsiders et il ne faudra pas oublier Gravelines et Nancy. Ça fait déjà 6 équipes qui peuvent jouer le titre et il y a toujours des surprises donc on aura une certaine homogénéité pour le titre. Mais on aura également un deuxième championnat…”

DSn : Quels sont les joueurs à suivre ?

JM : “Il y a des joueurs avec des gros CV cette saison ! Shelden Williams qui a rejoint Chalon (ndlr : ex-joueur NBA), ou encore Sean May à Paris et la dernière recrue de Strasbourg, Gerald Ficth, qui a joué l’Euroligue avec Malaga. J’en oublie certainement mais ils font partie des joueurs qu’on ne connait pas en France et qui sont capables de faire de belles choses.”

Le staff de la JDA Dijon Basket 2012-2013 avec Julien Mahé tout à droite (photo : N. Goisque).

DSn : Quels sont les objectifs de la JDA cette saison ?

JM : “L’objectif est de se maintenir avant tout. On est sur notre seconde saison de Pro A et on sait que ce n’est pas facile. On doit confirmer la belle impression laissée la saison passée et ça passe par le maintien. Il ne faut pas se voir plus beau, compte tenu de l’adversité qu’il va falloir gérer.”

DSn : Concernant l’Eurochallenge, voyez-vous cette coupe d’Europe comme un avantage ou plutôt un inconvénient à gérer ?

JM : “On ne peut pas savoir. On a déjà eu la bonne nouvelle d’apprendre qu’on jouerait en Roumanie plutôt qu’en Sibérie ! On se déplacera en Roumanie, en Estonie et en Ukraine. Ça va nous donner un autre rythme avec deux matchs par semaine en novembre et décembre. Au lieu de s’entraîner à Dijon, on va jouer. Ça va nous donner la possibilité de découvrir un autre basket. On en tirera les conclusions après mais c’est une bonne expérience à prendre. Et pour le public dijonnais, c’est toujours bien de voir des équipes qu’ils n’ont jamais vues. On va jouer contre un ‘basket de l’Est’ qui est beaucoup plus collectif et rugueux, ça va changer un peu ! On ne connait absolument pas le niveau de nos adversaires. Il y a beaucoup d’inconnues sur cette Coupe d’Europe donc il est difficile d’établir un objectif sur cette compétition.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.