13 juin 2021

La Pro A de basket 2012-2013 va enfin livrer ses vérités

La Pro A version 2012-2013 débute ce vendredi avec la rencontre opposant Chalon-sur-Saône, champion sortant, à Lyon-Villeurbanne. L’occasion est donnée de faire un point sur les forces en présence de ce championnat.

La JDA lors de la présentation de l’équipe (Photo Nicolas Goisque).

Cette année, Le Havre devra encore lutter pour le maintien en bas de tableau. Avec un nouveau président et un nouvel entraîneur, les choses ne seront pas aisées, d’autant plus qu’il manque toujours deux joueurs dans l’effectif d’Éric Bartecheky. Fraîchement promu en Pro A, Boulazac jouera également logiquement le maintien avec un effectif qui est  resté très stable à l’intersaison. Il devrait en être de même pour Limoges, qui a passé une année en Pro B, mais qui aura l’avantage d’avoir plus d’expérience.

Nanterre, Poitiers, ASVEL, Strasbourg, affaire à suivre

Nanterre n’a pas réalisé un recrutement impressionnant mais plutôt intelligent et aura les armes pour viser le maintien, voire mieux. Après une saison galère, Poitiers a largement remanié son effectif. Le meneur Evan Fournier est parti en NBA aux Denver Nuggets, mais, avec une base solide et du sang neuf, les Poitevins viseront d’abord le maintien. Non-qualifiée en play-offs la saison dernière, l’ASVEL s’attend à vivre une nouvelle saison compliquée avec les départs de Westermann et Tillie entre autres. La JDA a d’ailleurs battu Villeurbanne à deux reprises en préparation. Strasbourg veut aussi retrouver les play-offs cette saison. Les joueurs de Vincent Collet ont les moyens de leurs ambitions et tenteront de jouer les trouble-fête.

Blake Schilb et l’Elan Chalon seront bien entendu les grands favoris.

Cholet, Orléans et Roanne entre 2 eaux

Du côté choletais, Kunter est parti et Sousa arrive pour entraîner. Cholet a malheureusement perdu Causeur, meilleur joueur la saison dernière et parti à Vitoria. Le Cholet Basket veut oublier sa 9ème place de la saison précédente. Orléans possède un effectif renouvelé mais pourra comme toujours s’appuyer sur une solide défense et tentera d’oublier sa frustration née de l’élimination par Chalon-sur-Saône. Avec 11 départs et 10 arrivées, Roanne repart à zéro. L’équipe est très intéressante mais il faudra qu’elle prenne rapidement ses marques.

Paris, Gravelines, Nancy et Le Mans en embuscade

Paris-Levallois a opéré un recrutement impressionnant (Albicy, Diot, Ndoye…) et se place clairement dans les outisders de ce championnat. Le BCM Gravelines a conservé une bonne partie de ses joueurs et a enregistré le retour de Yannick Bokolo. L’équipe de Christian Monschau restent donc logiquement une des favorites cette saison. Nancy devra apprendre à faire sans Akin Akingbala, parti en Ukraine, mais compte également sur un effectif riche. Le Mans, finaliste malheureux la saison passée, sera également une des équipes à battre.

Enfin, Chalon a réalisé la saison dernière le premier triplé Coupe de France-Semaine des As-Championnat depuis Pau-Orthez en 2004. Les Chalonnais comptent également être les premiers depuis les Palois à conserver leur bien. Quant à Dijon, beaucoup d’incertitudes planent autour de l’effectif qui jouera en plus une Coupe d’Europe fatigante. Le maintien reste la priorité mais les joueurs de Jean-Louis Borg ont montré l’an dernier qu’ils étaient proches des play-offs…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.