28 novembre 2020

Le Stade Dijonnais se mobilise pour recevoir Montluçon

Ce dimanche 7 octobre, le Stade Dijonnais (4ème) va jouer son troisième match à domicile en 4 journées de championnat Fédérale 1. Après avoir battu Bobigny et Saint-Étienne, les Stadistes vont cette fois affronter le Montluçon Rugby (8ème). La confrontation entre les deux équipes est devenue un classique souvent explosif de la poule 1 !

Le Stade voudra enchaîner une 3ème victoire à Bourillot.

L’entraîneur en chef Eddy Joliveau a encore dû composer son équipe avec encore de nombreux forfaits. De plus, Murré (cervicales) et Cortès (mollet), blessés face à Saint-Étienne, ont rejoint à l’infirmerie les Genevois, Chevassu, Sigley, Rivier…

Avec Jean-Baptiste Moreau

“On est toujours très stressé par les blessures. On devrait retrouver ces joueurs pour Lille, voire contre Mâcon.” regrette l’entraîneur dijonnais. Pour pallier les absences de Chevassu et Murré en première ligne, le club a fait appel à Jean-Baptiste Moreau (Creusot, Fédérale 2). Le solide talonneur d’1m77 pour 105kg fait son retour à Dijon comme “joker médical” (voir l’article) et sera dans le groupe de l’équipe A.

Match à 8 points

Après 2 matchs avec de belles envolées sous le soleil à Bourillot, Eddy Joliveau s’attend à un gros combat face à Montluçon.

“Comme la semaine dernière, ce sera une rencontre capitale !” lâche d’entrée Eddy Joliveau avant d’ajouter : “C’est un match à 8 points face à un concurrent direct. Il faudra une mobilisation de tous les instants, chose qu’on a déjà constatée lors des précédents matchs. Il faut qu’on réalise une troisième prestation à domicile qui ira crescendo pour réussir à battre Montluçon. Les joueurs devront encore élever leur niveau d’exigence et il faudra marquer sur nos temps forts pour se mettre à l’abri plus tôt.”

Attention au Montluçon Rugby…

Le MR est actuellement 8ème du classement de la poule 1. Après un départ raté avec une défaite à la maison contre le promu Vienne et un lourd revers à Bobigny (31-11), Montluçon a retrouvé de la confiance en battant Bourg-en-Bresse la semaine dernière. “Ça leur donne de l’élan. Ils ne vont pas venir en nous ouvrant les portes de leur en-but ! C’est une équipe qui défend bien et il y aura forcément un gros combat. Il faudra ensuite les mettre à la faute et les faire craquer avant d’imaginer de grandes envolées…”

La physionomie du match risque d’être différente des deux premières joutes à Bourillot. En effet, après avoir vu du jeu sous le soleil, la météo s’annonce moins agréable et aura toute son importance. Mais le coach stadiste attend une grosse mobilisation de ses joueurs face à Montluçon : “Il va falloir sortir l’artillerie lourde !” Les amateurs de combat seront servis dimanche à Bourillot…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.