24 novembre 2020

Montluçon n’inquiète pas vraiment le Stade Dijonnais

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 4ème journée : Dijon-Montluçon (15h). Pour ce quatrième match de la saison 2012-2013, le Stade Dijonnais recevait une seconde fois d’affilée. Face à eux, l’équipe de Montluçon emmenée par l’ex-stadiste Simeon Geldenhuys débarquait à Bourillot forte de sa victoire contre Bourg-en-Bresse.

L’arrière du Stade Dijonnais Julien Jeuvrey a inscrit 22 points contre Montluçon.

Le début de partie est marqué par une succession de turnovers, si bien que le jeu reste cantonné au milieu du terrain. C’est l’ouvreur montluçonnais Pujo qui ouvre le score sur pénalité (0-3, 7′). Son homologue dijonnais Julien Jeuvrey n’a pas la même réussite sur ses premières tentatives (1 sur 4) mais parvient à égaliser sur une pénalité suite à une mêlée (3-3, 10′).

Montluçon pas inquiétant

Pujo ajoute 3 points (3-6, 13′) mais le Stade n’est pas franchement inquiété. Si la mêlée rouge et bleu a retrouvé le sens de la marche, le secteur de la touche est nettement moins performant et les cartouches sont souvent gâchées… On sent les rugbymen dijonnais dominateurs mais quelques petites fautes de main empêchent d’enchaîner les temps de jeu. A la demi-heure de jeu, l’ailier Zinck allume une mèche en perçant le rideau défensif de Montluçon plutôt friable au centre.

Les défenseurs dijonnais Flanquart (à gauche) et Trapet n’ont laissé aucune chance à leur ex-coéquipier Simeon Geldenhuys.

Fin et entame réussies

Avant la pause, les Bourguignons parviennent à tenir le ballon. Très tranchant cet après-midi, Paterson perce au centre et transmet à J.Jeuvrey qui finit sa course en travers dans l’en-but ! Le Stade vire finalement en tête à la pause (8-6). Dès l’entame, les partenaires de Manu Rebelo vont concrétiser un nouveau temps fort. Après avoir pilonné à quelques mètres de l’en-but, Cabus attaque la ligne et pointe entre les perches. J.Jeuvrey transforme l’essai puis corse la note sur pénalité (18-6, 51′).

Jeuvrey met Dijon à l’abri

Alors que Dijon est réduit à 14, le Montluçon Rugby de Simeon Geldenhuys va réagir grâce à ses avants qui plantent un essai après plusieurs temps de jeu dans les 22 mètres adverses (18-13, 51′). On repense alors au scénario des derniers matchs à Bourillot… Mais le buteur local est plus en réussite qu’en première période et sanctionne à 3 reprises (59′, 65′, 69′) l’indiscipline des noir et blanc. Le Stade est cette fois bel et bien à l’abri (27-13). Pujo réduit toutefois l’écart avec deux pénalités (27-19) mais le MR n’empochera pas le bonus défensif.

Avec notamment 22 points de son arrière-buteur Julien Jeuvrey, le Stade Dijonnais enchaîne une troisième victoire à domicile cette saison. Ce succès est sans appel et la fin de rencontre a été beaucoup moins stressante que les précédentes à Bourillot. Montluçon repart logiquement sans récompense de Dijon.

Score : 2 essais (J.Jeuvrey et Cabus), 1 transformation et 5 pénalités (J.Jeuvrey).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.