8 décembre 2021

Le DBHB a rectifié le tir à Pontault-combault

Le DBHB a enregistré sa première victoire à l’extérieur de la saison ce week-end à Pontault-Combault (25-27). Les hommes de Denis Lathoud ont eu du mal à rentrer dans la partie mais ont su faire la différence en deuxième période.

Le DBHB de Istvan Redei s’est une nouvelle fois appuyé sur une grosse défense (photo : 77sports-infos).

La première mi-temps avait pourtant mal commencé. “On a eu quelques tirs manqués et des pertes de balle. Ça ne nous a pas aidé au niveau de la confiance,” explique Mohamed Kiour. En effet, les Dijonnais ont connu un long passage à vide de 12 minutes sans marquer de but mais ont tout de même atteint la pause avec un petit but de retard grâce à une bonne défense (11-10).

Un arrêt décisif

Ça s’est un peu décanté en 2ème mi-temps et ça nous a permis de gérer plus sereinement la fin de match,” ajoute le demi-centre. Le DBHB a pu compter sur une avance de 5 buts à un quart d’heure du terme et a bien géré les dernières minutes. “Il y a surtout eu un arrêt de Nebojsa en fin de match sur une contre-attaque lorsqu’on avait deux buts d’avance qui a fait beaucoup de bien. Ça nous a évité de douter,” se souvient Mohamed Kiour.

Des consignes respectées

Si tout n’a pas été parfait, les Dijonnais se sont montrés appliqués et volontaires : “On a plus ou moins respecté ce que les coachs avaient demandé. On a été plus juste dans nos courses et dans l’engagement. Surtout, en défense, on tient bien le coup. Peu importe la manière, il fallait gagner ce match. On ne gagnera pas toujours en faisant des bons matchs. Le but est d’être le plus stable possible,” analyse-t-il.

Dijon se replace donc dans le peloton de tête, à la quatrième place, avant de recevoir le promu Gonfreville : “On a l’occasion d’enchaîner une troisième victoire, c’est important,” termine Mohamed Kiour.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.