18 octobre 2019

Le président Michel Renault fait le point sur la JDA Dijon

Ce midi, le président de la JDA Dijon Basket, Michel Renault, a tenu une conférence de presse afin de mettre au clair la récente sanction infligée par le conseil supérieur de gestion de la Ligue Nationale de Basket

Michel Renault était accompagné et entouré de Patrice Tapie, son vice-président (à gauche), et de Benoît Willot, administrateur.

En effet, le club de basket dijonnais a été pénalisé par le retrait de deux victoires au classement de Pro A en raison du non respect des articles 61 et 63 des Règlements de la LNB relatifs à l’appréciation de la gestion financière des clubs. “Notre bilan 2010-2011 était positif de 7000€ mais nous n’avions pas tenu compte des dettes de l’association. Sur les 280000€, une partie a a été remboursée mais il manquait 180000€,” explique d’abord le président.

Averti par téléphone

Mais celui-ci est plus surpris de la façon dont il a appris cette nouvelle : “Ils m’ont appelé mercredi dernier pour me proposer une réunion lundi. Je n’étais pas présent alors j’ai demandé à décaler la date. Un employé de la Ligue m’a finalement averti de cette sanction par téléphone lundi. Je ne vois pas pourquoi on sanctionne la saison 2012-2013. Revenir deux ans en arrière c’est quand même extraordinaire.”

Pourquoi être puni sur le plan sportif ?”

Michel Renault s’est surtout demandé pourquoi son club était sanctionné de la sorte : “Pourquoi être puni sur le plan sportif plutôt que sur le plan financier ?” Il a donc annoncé faire appel auprès de la Fédération et saisir le Comité Olympique si besoin. La décision finale devrait être connue d’ici mars 2013. “Je suis à peu près persuadé qu’on peut aménager cette peine,” a-t-il annoncé.

Preuve de cette incompréhension, les finances de la JDA, bien que le budget soit en baisse, sont saines. D’ailleurs, l’assemblée générale de ce matin a annoncé une augmentation de capital de 160 000€. La recherche d’un poste 4 est de ce fait toujours d’actualité.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.