27 janvier 2022

Gonfreville accroche le DBHB contre toute attente

Championnat de France Pro D2 de handball, 6ème journée : DBHB-Gonfreville (20h30). Après avoir décroché son premier succès de la saison à l’extérieur, le Dijon Bourgogne Handball avait l’occasion de confirmer face aux promus de Gonfreville, toujours sans victoire depuis le début du championnat. Le DBHB comptait pour la première fois de la saison sur l’arrière Franklin Bezerra.

La défense de Gonfreville a bien gêné les attaquants dijonnais.

Les équipes se montrent fébriles en début de rencontre (2-2, 8′). Naudin, Poletti et Redei sont les trois Dijonnais les plus adroits en attaque. L’ailier Rac permet à Dijon de faire un écart (8-4, 15′). Le solide axe défensif bourguignon Redei-Portefaix-Poletti reste assez hermétique et gêne les attaquants de Gonfreville.

Supériorités mal négociées

Les visiteurs défendent leur territoire avec vigueur mais le DBHB maintient un léger écart jusqu’à la pause (13-10). Les hommes de Denis Lathoud connaissent un début de 2ème mi-temps délicat. Pourtant en supériorité, ils ne parviennent pas à prendre le large. Au contraire, c’est l’ESMGO qui recolle et reste dans le coup (15-14, 47′).

Manque de rythme

Le DBHB conserve 2 à 3 buts d’avance mais n’arrive toujours pas à se détacher au tableau d’affichage par manque d’application. Le match manque cruellement de rythme et c’est tout à l’avantage des Normands qui se montrent très accrocheurs (22-21, 54′). Les visiteurs passent même à une défense individuelle très agressive qui gêne considérablement les Bourguignons. Poletti et Kiour offrent 3 buts d’avance (24-21, 26′) mais le DBHB va rater sa fin de match… L’arrière de Gonfreville Soltane profite de la fébrilité des locaux pour inscrire les 3 derniers buts du match. Les Normands arrachent finalement un match nul mérité (24-24).

Les handballeurs dijonnais n’ont pas été à la hauteur face au dernier du classement. Ils sont tombés sur une équipe de Gonfreville accrocheuse mais n’ont jamais su tuer le match malgré de nombreuses supériorités numériques. Alors qu’on pouvait s’attendre à une victoire dijonnaise, le match nul est logique.

Buteurs : Redei (3/8), Poletti (5/9), Naudin (6/9), Rac (1/2), Kiour (4/6), Parent (3/7), Gaillard (2/2), Petiot (0/1), Bogunovic (0/2), Portefaix (0/2).

Gardien : Stojinovic (11 arrêts sur 35 tirs).

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.