1 décembre 2020

Le DBHB veut poursuivre sa montée en puissance

Les Dijonnais ont connu le week-end dernier leur premier succès à l’extérieur à Pontault-Combault (25-27). Avec leur victoire la semaine précédente face à Nancy (31-21), ils abordent sereinement la réception de Gonfreville vendredi à 20h30.

Mohamed Kiour et ses partenaires iront chercher un troisième succès de rang.

Face au promu, les Bourguignons viseront donc logiquement la passe de trois afin de réellement lancer leur saison. Les Gonfrevillais ont pour leur part difficilement débuté le championnat. Après avoir frôlé l’exploit face à Istres en ouverture (30-32), l’ex-pensionnaire de Nationale 1 a connu plus de difficultés avec notamment deux lourds revers à l’extérieur, à Valence (34-17) puis à Vernon (35-24).

Continuer sur la lancée

Face à un adversaire qui est dernier avec 5 défaites en 5 matchs et qui joue le maintien, le DBHB aura clairement l’obligation de gagner. Mais les Dijonnais se sont montrés intraitables pour le moment au Palais des Sports et veulent continuer sur leur lancée afin d’envoyer un signal fort à leurs futurs adversaires. Ils pourront tout d’abord s’appuyer sur une défense performante ces derniers temps.

Plus de régularité

Les joueurs de Denis Lathoud veulent surtout continuer de se régler offensivement. S’il y a eu du mieux sur les deux dernières rencontres, il manque encore de la régularité tout au long d’un match. Pour preuve, la première mi-temps poussive à Pontault-Combault a montré le chemin qu’il restait à parcourir. Face à un adversaire plus faible, il faudra engranger de la confiance avant les rencontres plus délicates face à Angers puis Massy.

Le Dijon Bourgogne Hand Ball veut enchaîner une troisième victoire consécutive face à Gonfreville. Face au promu, une défaite n’est de toute façon pas envisageable.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.