19 août 2022

CDB-Fleury, entame fatale pour les Dijonnaises

Le CDB recevait Fleury samedi avec l’espoir de réaliser un coup après sa belle victoire à Besançon la semaine précédente. Malheureusment, face au leader, les Dijonnaises ne sont pas rentrées assez tôt dans leur match et se sont logiquement inclinées (18-27).

La défense de Fleury, avec Houette, Alberto et Siodmiak (ici aux prises avec Daquin), a perturbé le CDB (Photo Nicolas Goisque).

Tout avait pourtant bien débuté avec une Zaneta Tothova décisive d’entrée et un but de Lina Krhlikar. Mais Nely-Carla Alberto a débuté sa démonstration et a remis son équipe dans le sens de la marche. Fleury a alors infligé un 6-0 fatal à son adversaire, prenant trop rapidement le match en main (1-6, 11′). Les Bourguignonnes ont ensuite tenté de revenir mais les Fleuryssoises étaient trop fortes.

Des lacunes en attaque

Le CDB n’a donc toujours pas gagné cette saison au Palais des Sports et connait surtout des problèmes d’efficacité en attaque. “Il faudra dépasser les 25 buts si on veut l’emporter,” prévenait avant la rencontre Christophe Maréchal. Cela n’a donc pas été le cas pour les Dijonnaises qui ont péniblement marqué 18 buts.

Une défense mise à mal

La défense dijonnaise est solide depuis le début du championnat mais a eu beaucoup de mal face au trio Alberto, Fernandez, Siodmiak, sans oublier la jeune ailière Manon Houette. La puissance et la vivacité de la base arrière de Fleury a beaucoup gêné les coéquipières de Céline Murigneux qui se sont essayées à une défense individuelle sur ces joueuses, en vain.

Le CDB s’est logiquement incliné face à une belle équipe de Fleury qui a confirmé son statut de leader invaincu. Les Dijonnaises comptent bien s’imposer enfin dans leur salle samedi soir avec la réception de Nice pour la deuxième soirée handball de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.