21 juin 2021

Dijon-Mâcon, le Stade Dijonnais a grillé son joker

La réception de Mâcon pour le premier derby bourguignon de Fédérale 1 de la saison s’annonçait comme un vrai test pour les Dijonnais. Ces derniers sont malheureusement tombés sur une équipe efficace à défaut d’être spectaculaire (15-20).

Les Dijonnais ont été contrés par une équipe très efficace (Photo Victorien Renier).

Le Stade ne s’attendait pas à ce que l’ASM, coaché par Tubert, produise du jeu aux quatre coins du terrain. Cela n’a évidemment pas été le cas mais Dijon n’était pas prêt pour autant à disputer un combat dès le début du match. Les Dijonnais ont subi durant les 40 premières minutes, s’exposant à deux contres rondement menés par les Mâconnais, qui ont abouti à deux essais en première main.

Le Stade n’a pas cru en son jeu

Si la mêlée s’est bien comportée, le secteur de la touche a de nouveau rencontré de gros soucis. Les Stadistes ont perdu de précieuses munitions offensives sur leurs lancements. Ils se sont réveillés à la mi-temps mais n’ont pas assez cru en leur jeu et ont échoué à 5 points, sauvant tout de même un bonus défensif offert par le buteur de l’ASM, peu en réussite.

Des absences qui pèsent

Les Dijonnais ont connu quelques soucis dans l’engagement face à un adversaire bien en place. Les absences de Robanakadavu, Del Fabbro ou Cortès, dynamiteurs de défenses, ont clairement pesé. Malgré tout, rien n’est fait au classement. Le trio de tête se dessine avec Bourg, Lille et Mâcon. Dijon, 5ème, ne doit pas laisser Vienne s’échapper. L’autre derby, à Chalon dans trois semaines, va donc déjà valoir cher dans l’optique de la qualification.

Le Stade Dijonnais est tombé sur une équipe de Mâcon comme toujours efficace et difficile à bouger. Les joueurs du trio Joliveau-Rolland-Bouillet ont grillé leur joker et ont désormais 3 semaines pour travailler avant le match à Chalon. D’ici là, l’infirmerie se sera un peu vidée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.