25 septembre 2020

Le CDB trop tendre face à Issy-Paris

Championnat de France LFH, 7ème journée : Issy/Paris-Dijon (16h15). Après une défaite face à Nice au Palais des Sports la semaine dernière, les Dijonnaises devaient relever la tête. L’équipe d’Issy-Paris, vice championne de France en titre, se présentait cependant comme un obstacle difficile à franchir.

Lina Krhlikar et le CDB n’ont pas suffisemment inquiété les Parisiennes en attaque.

Les Isséennes ouvrent rapidement la marque mais le début de match est extrêmement serré. Les deux défenses se montrent intraitables et les tirs sont souvent précipités. Du coup, seuls 4 buts sont marqués dans le premier quart d’heure (2-2, 14′). Tothova n’y est pas pour rien avec 7 arrêts tandis qu’il y a beaucoup de déchets dans le jeu des Parisiennes, qui mènent grâce à deux buts de Toskovic, imitée par Mordal (6-4, 25′).

Issy-Paris prend le large

Les locales créent même un premier break (8-5, 28′) mais les Dijonnaises sont toujours dans le match à la pause, grâce à leur gardienne (8-6). Les choses débutent mal en deuxième période. Le CDB connaît quelques pertes de balles importantes, tandis qu’Attingré réalise trois nouvelles parades et que Gardoni et Lassource donnent 5 buts d’avance aux Lionnes (11-6, 33′).

Le CDB réduit la marque en fin de match

Issy-paris accélère et inflige un 4-0 qui fait mal. Les Dijonnais ne trouvent pas de solution en attaque et voient leurs adversaires prendre le large (17-9, 47′). Les Bourguignonnes s’accrochent mais l’écart est désormais trop grand. Les coéquipières de Céline Murigneux trouvent cependant la faille dans la défense des Isséennes et réduisent la marque (22-16, 56′). Elles terminent la rencontre avec un retard de 5 unités, suite à un léger relâchement de la défense des Lionnes (23-18).

Les Dijonnaises ont subi une nouveau revers face à une équipe qui a su faire parler sa force offensive en début de deuxième mi-temps. Les joueuses de Christophe Maréchal n’ont pas démérité en revenant bien en fin de match mais ont trop longtemps été inefficaces en attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.