30 mars 2020

Vienne punit l’indiscipline du Stade Dijonnais

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 9ème journée : Vienne-Dijon (15h). Le Stade Dijonnais affrontait le CS Vienne Rugby lors de la dernière journée de la phase aller de Fédérale 1. Les Dijonnais avaient un déplacement compliqué face à un promu qui réalise un bon début de saison.

Eddy Joliveau et son staff avaient aligné une équipe défensive face à cette formation de Vienne qui peine à marquer (16,9pts en moyenne). Le match débute avec de bonnes intentions de chaque côté. Malheureusement, l’indiscipline s’invite au rendez-vous…

Le centre Tom Paterson était à un cheveu d’inscrire un essai pour le Stade (8′).

Du jeu et de l’indiscipline

L’ouvreur de Vienne Trautmann ouvre le score sur une faute stadiste (3-0, 4′). En face, Jeuvrey est en grande forme dans l’exercice des tirs au but et répond du tac au tac (3-3, 4′). Trautmann ajoute une pénalité (6-3, 7′) mais, sur le coup d’envoi, les Bourguignons se procurent une occasion d’essai que Paterson est à un cheveu de conclure (8′). Jeuvrey remet logiquement les équipes à égalité (6-6, 10′).

Pluie de pénalités !

Les partenaires de Manu Rebelo défendent bien et occupent le camp adverse au pied. Le CSV se met à la faute et se retrouvant à 14 contre 15. Jeuvrey ajoute 3 points (6-9, 16′). En infériorité, les locaux font preuve de solidarité, continuent de jouer alors que les Dijonnais multiplient les fautes d’indiscipline… Vacheret, puis plus tard Nugent, sont à leur tour exclus 10 minutes. Trautmann se régale et ajoute 3 pénalités (20′, 28′, 32′, 15-9). Si Jeuvrey lui répond (15-12, 36′), l’ouvreur-buteur local aura le dernier mot avant la pause, récompensant la domination de ses avants par deux nouveaux coups de pied (21-12).

Vienne à l’abri

A l’image du pilier droit très actif, le CS Vienne a été très présent dans le combat face à Dijon.

Les hommes d’Eddy Joliveau reviennent avec plus d’agressivité sur le pré, et après un drop et une pénalité manqués, le buteur stadiste réduit l’écart (21-15, 47′). Vienne déplace bien le jeu grâce à la botte de son ouvreur. Cette occupation du terrain permet au pack local d’enfoncer son homologue jusque dans l’en-but, un essai collectif qui ne sera pas transformé (26-15, 50′). Solide sur ses bases, Vienne est définitivement à l’abri.

Dijon reste stérile

Trautmann manque à nouveau la cible à deux reprises alors que Jeuvrey ajoute 3 points (26-18, 62′). Malheureusement, l’arrière dijonnais manque la pénalité du bonus en coin (68′). Les joueurs du Stade Dijonnais se retrouvent en supériorité mais échouent sur une défense viennoise généreuse qui profite de quelques ballons récupérés pour partir en contre, sans conséquence… Plus aucune équipe ne marquera (26-18).

Les rugbymen dijonnais s’inclinent finalement logiquement, sans bonus. Ils ont été pris dans l’agressivité par une équipe de Vienne qui confirme à domicile. Le Stade Dijonnais a encore une fois été beaucoup trop indiscipliné pour espérer s’imposer à l’extérieur. Cette défaite est une très mauvaise opération puisque le CS Vienne fait le break au classement.

Les meilleurs : Paterson, Genevois et Jeuvrey à Dijon ; Trautmann, Chaix et les avants à Vienne.

Score : 6 pénalités (J.Jeuvrey).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.