19 septembre 2020

Venturini s’impose au cyclo cross international de Dijon

Une météo plus clémente qu’annoncée, un public venu en nombre, un parcours technique et sec (donc roulant), un plateau des plus alléchant… Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette édition 2012 du cyclo-cross international de Dijon un fameux cru. Et on n’a pas été déçu avec une arrivée au sprint, chose assez rare en cyclo, qui a souri au champion du monde junior 2011 Clément Venturini.

Mourey (FDJ BigMat), ici en tête, n’a pas réussi à conserver son titre à Dijon (photo : Nicolas Goisque).

Le rythme est rapide d’entrée mais le groupe de tête reste assez compact pendant la première moitié de la course. Puis, un groupe de sept coureurs, parmi lesquels tous les principaux favoris, creuse un trou. Ce groupe se scinde en deux à un quart d’heure du terme. Dès lors, on sait que la gagne se jouera entre quatre hommes qui ne vont pratiquement plus se lâcher jusqu’à la ligne.

Quatre échappés pour la gagne

Dans cette échappée figurent l’inévitable Francis Mourey (FDJ BigMat), vainqueur en 2010 et 2011 et auteur la veille d’une superbe 3ème place sur la manche belge de la Coupe du Monde, Clément Venturini, champion du monde junior 2011, Julian Alaphilippe, champion de France Espoirs et Melvin Rullière, pensionnaire du SCO Dijon !

Venturini remporte le cyclo cross de Dijon 2012 au sprint ! (photo : N. Goisque)

Venturini au sprint

C’est ce dernier qui se montre le plus actif dans les derniers tours en essayant en vain de décrocher ses compagnons. Finalement, dans le dernier tour, Mourey prend les affaires en main en se portant en tête. Mais, sans doute fatigué par ses efforts de la veille, il ne parvient pas à semer ses jeunes compagnons d’échappée. Rullière paie quelque peu ses efforts et est légèrement distancé. La course se joue alors au sprint et c’est le petit gabarit Clément Venturini qui tire son épingle du jeu et s’impose d’un souffle devant Alaphilippe et Mourey.

Le public Dijonnais a donc assisté à un superbe spectacle et il a même pu espérer un moment une victoire d’un pensionnaire du SCOD avec Rullière… Puis il a cru à un triplé de Mourey avant de s’enthousiasmer pour une belle arrivée au sprint pleine de suspense !

Retrouvez toutes les photos du cyclo-cross de Dijon sur le blog Niko PhoT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.