7 décembre 2019

Le Stade Dijonnais veut refaire le coup à Bobigny

Vainqueurs en ouverture du championnat et lors de l’avant-dernier match de la saison 2011-2012 sur le terrain de Bobigny (33-36), les rugbymen stadistes se verraient bien faire le même coup samedi après-midi (17h). Les Bourguignons sont revenus bredouilles de Vienne la semaine passée et ont grandement besoin de points au moment de débuter la phase retour.

Thomas Kohler et le Stade Dijonnais retrouvent l’AC Bobigny samedi.

Pour aller faire un résultat en Seine-Saint-Denis, le Stade Dijonnais devra déjà gommer ses soucis d’indiscipline. Face à Vienne, les Dijonnais ont encaissé 7 pénalités. “On a pris une dizaine de pénalités tentables dans notre camp, c’est trop !” confie le talonneur Thomas Kohler.

Effort sur la défense

Pour rectifier le tir, les hommes d’Eddy Joliveau travaillent depuis deux semaines avec un arbitre du Comité de Bourgogne. Le staff met également l’accent sur la défense : “On travaille sur un nouveau système défensif dans notre camp afin d’avoir plus de sérénité.” explique le talonneur dijonnais. La déception est grande après Vienne car les rouge et bleu ont proposé des temps de jeu intéressants. Malheureusement, en plus de l’indiscipline, la conquête a été défaillante dans les moments clés, si bien qu’aucun point de bonus n’a été rapporté de ce déplacement…

Bobigny accrocheur et réaliste

A l’inverse, l’AC Bobigny a été très réaliste depuis le début du championnat de Fédérale 1. Les Franciliens ont obtenu au moins un point lors des 9 matchs aller : 2 victoires, 1 nul et 6 défaites avec bonus ! Bobigny sera très accrocheur comme à son habitude et restera difficile à battre. De plus, les Balbyniens seront en confiance après avoir marqué 3 essais au leader Bourg-en-Bresse. “Ce genre d’équipe joueuse nous convient mieux. Si on est rigoureux en défense, on pourra les déstabiliser et placer quelques contres.” conclut Thomas Kohler.

Lors du match aller remporté par les Stadistes, le staff avait dû faire avec les nombreux problèmes de licence…

Talonné au classement

Si l’équipe de Bobigny n’a remporté que 2 victoires (contre quatre pour Dijon), elle reste collée aux basques des Dijonnais. Au classement de la poule 1, l’ACB 93 pointe à 2 longueurs derrière le Stade et pourrait repasser devant en cas de succès. Pour cette rencontre cruciale, Benoit Trapet est incertain (béquille), mais Tom Paterson, sorti à la mi-temps à Vienne (douleur à la cheville) devrait être opérationnel au centre.

Le Stade Dijonnais enchaîne un second déplacement délicat qu’il faudra mieux négocier que le précédent pour obtenir un résultat. Un succès à Bobigny passera par une grosse défense, une concentration de tous les instants en conquête et une meilleure discipline, mais les rugbymen dijonnais en sont capables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.