6 mars 2021

Le DFCO a dominé Caen de la tête et des épaules

Auteur d’une prestation très aboutie, le DFCO a enchaîné un second succès à domicile en Ligue 2. Face à Caen, les footballeurs dijonnais ont dominé la partie de la tête et des épaules et ont offert un beau spectacle à leurs supporters (1-0).

Baptiste Reynet et sa défense n’ont pas beaucoup été inquiétés face à Caen (photo : N. Goisque).

Face au Stade Malherbe Caen, le DFCO a peut-être réalisé son match référence… En proie au doute depuis de longues semaines, cette rencontre peut servir de tremplin pour la fin de la phase aller. Olivier Dall’Oglio était donc à juste titre satisfait : “C’est très positif pour le reste de la saison. Ce match arrive à point nommé.” Ce succès permet à son équipe de se rapprocher des équipes de tête.

Le DFCO en embuscade

En effet, le DFCO reste 8ème après cette rencontre mais revient à 3 points du podium en attendant l’opposition entre Guingamp et Istres lundi soir. Ce match entre Dijonnais et Caennais a surtout été d’un bon niveau. Les locaux ont été très percutants grâce aux milieux de terrain (Guerbert et Bérenguer notamment) et se sont créés de nombreuses occasions de but. Perquis, le gardien du SMC, a longtemps tenu la baraque mais il a fini par encaisser un but de l’inévitable Tavares.

Tavares inarrêtable

L’attaquant cap-verdien prouve une fois de plus qu’il est en grande forme et marque ici son 6ème but en 8 matchs ! Les Dijonnais, qui ont joué en supériorité numérique durant plus d’une heure suite à l’exclusion d’Agouazi, ne sont pas tombés dans la facilité. Ils sont restés sérieux, solides et maîtres de leur jeu de bout en bout de la partie et n’ont concédé que très peu d’occasion. Le score ne reflète pas vraiment la physionomie du match et le Stade Malherbe de Caen s’en est finalement bien sorti en s’inclinant sur le plus petit des écarts…

Le DFCO a parfaitement su relever la tête après deux matchs sans. Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio doivent poursuivre sur cette dynamique et se montrer encore plus réalistes. Ils ont dorénavant 3 matchs à négocier avant la trêve, dont 2 face à des équipes relégables.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.