2 mars 2021

Les Ducs de Dijon prêts au combat face à Rouen

Les Ducs de Dijon doivent vite oublier leur mésaventure du week-end dernier à Morzine-Avoriaz (7-2) puisqu’un nouveau défi se présente à eux. En effet, les Dijonnais s’apprêtent à accueillir l’équipe de Rouen samedi à Trimolet.

Tim Crowder n’a plus marqué depuis 3 matchs et veut retrouver le chemin des filets.

Les Dragons ont connu un début de championnat compliqué avec 3 défaites en 4 matchs mais remontent tranquillement la pente. Les Rouennais se sont d’ailleurs imposés face aux Brûleurs de Loups la semaine dernière (6-4) et grimpent pour la première fois de la saison sur le podium, juste devant Dijon. De plus, Rouen s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue en battant deux nouvelles fois Grenoble (2-1 puis 5-1).

Rouen sur tous les fronts

Les Dragons montrent ainsi qu’il faudra bien sûr encore compter sur eux cette saison. Ils sont par ailleurs qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France. Surtout, ils ont déjà empoché le premier titre de la saison en disposant des Ducs lors du match des Champions (3-1). Les Dijonnais sont donc prévenus et se préparent à produire une grosse performance.

Le DHC regarde derrière

Si les Ducs restent seuls à la quatrième place du classement, ils n’ont pas intérêt à s’incliner ce week-end. En effet, une victoire leur permettrait tout d’abord de remonter sur le podium, au détriment de leurs adversaires du soir. Surtout, une meute d’équipes est à l’affût puisque entre le 5ème et le 11ème, il n’y a qu’un petit point d’écart au classement. Une défaite ferait donc certainement reculer le DHC de plusieurs crans…

La pression sera présente sur les épaules des Bourguignons samedi à Trimolet. Les Dragons n’ont remporté qu’un match à l’extérieur cette saison mais reviennent en grande forme et veulent poursuivre leur embellie à Dijon.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.