5 mars 2021

La JDA Dijon paie ses fautes face à l’ASVEL

Championnat de France de Pro A, 10ème journée : ASVEL Lyon-Villeurbanne-JDA Dijon. Les Dijonnais avaient un gros défi samedi soir sur le parquet de l’Astroballe contre l’ASVEL, invaincue à domicile jusque-là. La JDA devait faire face à un gros 5 majeur villeurbannais.

Meilleur marqueur de la JDA avec 12 points, Andre Harris a dû quitter son équipe après 5 fautes personnelles.

Le premier quart-temps se résume à un chassé-croisé entre les deux équipes. Le pivot nigérien Nsonwu-Amadi fait parler sa puissance dans la raquette avec un dunk (10-8, 5′). La JDA fait feu de tout bois et marque aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais les locaux ont du répondant. Malgré deux paniers consécutifs de l’ASVEL à 3 points (8′), c’est Owens qui a le dernier mot en fin de quart (20-21).

Passage à vide

La JDA défend bien mais se montre maladroite et ne parvient pas à donner du relief au score. Les locaux reprennent progressivement l’avantage avec une série de 6-0 (28-23, 14′). Les Villeurbannais terminent mieux et infligent un nouveau 6 à 0 aux Dijonnais pour finir en tête à la pause (38-31). Grâce à leur adresse aux lancers francs, les joueurs de l’ASVEL ont fait l’écart.

Nsonwu-Amadi l’homme fort

L’adresse d’Abromaitis derrière les 6m75 offre 11 longueurs d’avance à Lyon-Villeurbanne (46-35, 23′). La réponse de Campbell ne se fait pas attendre avec 2 tirs réussis à longue distance (48-43, 25′). Les Bourguignons s’accrochent et reviennent à portée (50-47, 26′), mais l’ASVEL accélère à la fin du quart et reprend le large en mettant Dijon à la faute (58-50, 30′). Emmenés par Nsonwu-Amadi auteur des 7 premiers points de son équipe dans le dernier acte, les Villeurbannais filent vers une nouvelle victoire à l’Astroballe. Le Nigérien profite notamment des nombreuses fautes dijonnaises pour faire gonfler le score.

Dijon longtemps muet

La JDA connait un nouveau passage à vide en attaque et n’arrive plus à marquer. Il faut attendre la 35ème minute pour voir Harris inscrire enfin un panier dans le 4ème quart-temps (65-52, 35′)… L’écart est définitivement fait et ne changera plus. Dijon s’incline sur le score de 78 à 65.

Plutôt à l’aise à l’extérieur depuis le début de la saison, les hommes de Jean-Louis Borg n’ont cette fois-ci pas pu rivaliser face à une équipe de Lyon-Villeurbanne solide sur ses bases. Les basketteurs dijonnais ont été maladroits, dominés au rebond et ont surtout fait trop de fautes sanctionnées par un 27/29 des Villeurbannais sur la ligne des lancers francs !

Marqueurs : Owens (5), Aboudou (4), Moss (7), Harris (12), Leloup (6), Melody (11), Mutuale (5), Prenom (5), Campbell (10).

Les meilleurs : Harris, Campbell et Moss à Dijon ; Nsonwu-Amadi, Jackson et Joseph à Lyon-Villeurbanne.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.