19 juin 2021

Le Stade Dijonnais n’a pas trouvé la clé face à l’USB

Samedi soir, le Stade Dijonnais a enregistré son 7ème revers de la saison et pointe à la 7ème place du classement de la poule 1 de Fédérale 1 (voir le classement). L’équipe d’Eddy Joliveau n’a pas trouvé la solution pour venir à bout du solide leader bressan et se trouve dans une position très délicate au moment de la trêve…

Le demi de mêlée de l’USB Maiquez se glisse entre deux avants stadistes pour marquer le premier essai du match.

Le Stade devait l’emporter à tout prix face à Bourg-en-Bresse à Bourillot. Malheureusement, les Dijonnais sont tombés sur plus fort qu’eux et n’ont pas trouvé la clé face à l’USB. Menés rapidement au score, ils n’ont jamais été en mesure de battre les Bressans. “C’est une équipe puissante et bien organisée. Ils ne sont pas premiers pour rien.” relève lucidement Jean-Baptiste Paquet.

Bourg puissant et réaliste

L’US Bressane s’est montrée très réaliste sur le match, profitant des moindres erreurs dijonnaises pour scorer. Ces erreurs, comme le premier essai marqué par le demi de mêlée burgien entre deux avants stadistes (ironie du sort puisqu’il s’agissait du joueur le moins costaud côté visiteur), ou le second suite à un coup de pied cadeau, ont pesé lourd dans la balance comme le souligne le centre local : “On se met en difficulté tout seul, après ils jouent bien les coups. On leur a donné trop de points…” Supérieurs dans la densité physique, sans faire de sentiment, les joueurs de Bourg-en-Bresse ont avancé systématiquement et ont bien occupé le terrain. “Ils ont des ballons propres en conquête et jouent toujours en avançant.” explique Paquet.

Arbitrage critiquable

Dans l’ambiance glaciale de Bourillot, le 3ème ligne burgien Tawake a jeté un froid supplémentaire en démolissant Nugent d’un violent coup d’épaule !

Si l’arbitrage ne peut être utilisé comme excuse pour expliquer cette défaite, certaines décisions sont toutefois sources de critiques. “C’est rageant car on n’a pas l’impression d’être arbitré de la même manière. Ils font de l’antijeu et des fautes grossières qui ne nous permettent pas d’enchaîner.” déplore le Dijonnais. On relèvera notamment la clémence des arbitres envers le 3ème ligne burgien Tawake, auteur d’une agression sur Nugent (53′). Son plaquage (qui n’en était pas un !) haut à l’épaule méritait certainement le carton rouge.

Dijon privé de bonus

La réussite du buteur local n’a pas permis aux siens de rester au contact au score. Cela n’aurait de toute façon pas changé l’issue du match puisque ses homologues bressans ont aussi raté quelques tentatives. “La défaite est logique. On a subi sur les impacts mais on ne s’est pas échappé. Je pense qu’on méritait au moins le point de bonus…” analysait Jean-Baptiste Paquet.

Conjuguée aux autres résultats de la poule, cette défaite face au leader est une mauvaise opération avant la trêve. Le derby entre Chalon et Mâcon a été reporté au 6 janvier et le résultat aura des conséquences sur la suite du championnat des rugbymen côte-d’oriens. En effet, après ce match en retard, le Stade Dijonnais pourrait débuter 2013 à la 8ème place, à un point du premier relégable…

Les meilleurs : Aït Issad à Dijon ; les avants, Maiquez et Eadie à Bourg-en-Bresse.

1 thought on “Le Stade Dijonnais n’a pas trouvé la clé face à l’USB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.