24 février 2021

Dijon offre une belle victoire au public face à Istres

Championnat de France Ligue 2, 18ème journée : Dijon-Istres (14h). Le DFCO n’a plus joué depuis 15 jours en championnat. Malgré ce manque de rythme, les footballeurs dijonnais devaient l’emporter en début d’après-midi pour revenir sur le FC Istres au classement de Ligue 2.

Après un début de match plutôt maîtrisé mais haché par quelques fautes, le DFCO va rapidement ouvrir le score. L’éclaircie vient de Guerbert côté droit qui effectue un centre millimétré pour Koné qui trompe Petric du plat du pied (1-0, 9′).

L’attaquant dijonnais Koné a marqué les deux premiers buts de son équipe.

Dijon dominateur 15 minutes

Avec un jeu bien construit, les Dijonnais se procurent ensuite plusieurs occasions de but avec Mollet (13′) et Tavares (15′). Le premier quart d’heure est totalement à l’avantage des locaux qui partent sur les mêmes bases que face au SM Caen… Mais les joueurs du FC Istres mettent le pied sur le ballon et deviennent menaçants. Dijon est sous pression et les Istréens sont à plusieurs reprises en position de marquer (17′, 20′, 22′, 28′, 31′). Heureusement pour le DFCO, Reynet est vigilant et les visiteurs sont imprécis et souvent hors-jeu.

Koné double la mise

Durant cette période de domination des Provençaux, ce sont les Dijonnais qui vont mieux s’en sortir en se montrant réalistes. La frappe de Bérenguer est détournée par Petric, mais Guerbert hérite du ballon et transmet à Bamba qui offre un doublé à Koné à bout portant (2-0, 36′). Efficace devant le but, le DFCO vire en tête à la pause après s’en être bien sorti durant un long temps faible.

Istres accélère

L’entrée en jeu des remplaçants Paye et Jovial a été récompensée par un but de l’attaquant dijonnais.

Dès l’entame, les Istréens tentent d’accélérer le jeu pour revenir rapidement mais la défense des rouges repousse tout à l’image du capitaine Varrault. Akrour se retrouve en position idéale pour marquer mais manque de précision (52′)… Le DFCO procède par contres en profitant de la vitesse de Bérenguer et Koné.

Coaching décisif

L’apport des remplaçants va déboucher sur le troisième but dijonnais. Paye est au pressing et permet de récupérer le ballon. Jovial est finalement servi à l’entrée de la surface et décoche un boulet de canon qui termine dans les filets de Petric (3-0, 69′) ! Le fameux “Et 1, et 2, et 3 zéro !” est alors repris par tout le public de Gaston-Gérard. Le match est très animé et les Istréens vont réduire la marque sur un tir puissant de Fettouhi (3-1, 86′) mais Dijon s’impose de belle manière.

Devant 7562 spectateurs, le DFCO enchaîne une seconde victoire après Caen. Le message d’Olivier Dall’Oglio a été entendu. La fraîcheur et le réalisme dijonnais ont fait la différence face au FC Istres qui est resté menaçant jusqu’au bout. Les footballeurs bourguignons offrent une belle victoire au public de Gaston-Gérard et terminent idéalement l’année 2012 !

Les meilleurs : Reynet, Guerbert, Varrault et Koné à Dijon ; Akrour, Touati et Niangbo.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.