5 mars 2021

Coupe de France, CDB-Nice pour une place en quart

Au beau milieu de la trêve hivernale en LFH, le CDB se prépare pour son huitième de finale de Coupe de France. Le club dijonnais va vivre une soirée bien animée puisqu’une grande fête de Noël est prévue au Palais de Sports samedi soir après le match contre l’OGC Nice (20h).

Le CDB retrouve l’OGC Nice au Palais des Sports samedi soir (photo Nicolas Goisque).

Les filles du Cercle Dijon Bourgogne ont pu se refaire la main lors du Tournoi amical de Saint-Gall la semaine passée (voir l’article). Cette fois, c’est le retour à la compétition qui les attend avec un huitième de finale de Coupe de France à disputer. Pour ce match, Christophe Maréchal pourra compter sur la nouvelle gardienne Marina Pantic dont la qualification a été validée.

Avantage Dijon ?

Le CDB retrouve les promues en LFH de l’OGC Nice samedi soir. Les deux équipes se sont déjà affrontées à 3 reprises cette saison. Récemment, les Dijonnaises ont largement dominé les Niçoises lors des deux rencontres de Coupe de la Ligue. En revanche, les promues avaient créé la surprise en championnat en décrochant la victoire à Dijon fin octobre et se verraient bien faire le même coup en Coupe de France…

Gagner avant la fête

Si une grande fête se prépare à Dijon après le match, les handballeuses du Cercle ne doivent pas mettre la charrue avant les boeufs. La victoire permettrait aux Dijonnaises de se qualifier pour les quarts de finale. La suite de la soirée sera bien remplie au club qui a prévu de nombreuses animations et surprises pour tout le monde (voir le programme de la soirée) !

Pour que la fête soit belle avant Noël, les joueuses du CDB doivent s’imposer sans faire de cadeau aux Niçoises. Ce match servira aussi de révélateur pour l’entraîneur Christophe Maréchal qui a déjà la reprise du championnat LFH en tête…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.