19 septembre 2019

Le CDB bat Nice et s’offre un quart de Coupe

Coupe de France de handball féminin, 1/8 de finale : CDB-Nice (20h). Au terme d’un match largement dominé en première période et beaucoup moins convaincant en seconde, les handballeuses dijonnaises ont assuré l’essentiel en obtenant leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France, de quoi passer les fêtes au chaud avant de retrouver la LFH en janvier 2013.

Laurine Daquin et le CDB ont été accrochés par les Niçoises (photos : Nicolas Goisque).

Le Cercle Dijon Bourgogne retrouvait l’OGC Nice pour la quatrième fois de la saison ce soir, cette fois-ci en 8ème de finale de Coupe de France. Les joueuses locales prennent le match par le bon bout et se détachent rapidement (6-2, 6′) notamment grâce à Daquin déjà auteur de 3 buts.

Bon début de Dijon

Nice tente bien de stopper l’hémorragie mais Dijon répond du tac au tac et l’écart oscille pendant 20 minutes entre +2 et +4 en faveur des Bourguignonnes (14-10, 25′). Le CDB va finir la mi-temps en trombe. C’est effectivement le moment choisi par les filles de Christophe Maréchal pour infliger un sévère 3-0 à son adversaire et ainsi atteindre la pause avec une confortable avance de 7 longueurs (17-10) au terme d’une mi-temps sérieuse. Les Dijonnaise ont su à la fois tirer parti des nombreuses pertes de balle de l’adversaire mais aussi trouver des solutions sur les attaques placées notamment sous la houlette de Marie François à la mène.

Dijon retombe dans ses travers

Après la pause, Nice retrouve quelques couleurs et Dijon perd soudainement de sa superbe. Les visiteuses infligent un 6-2 d’entrée (19-16, 37′). Dès lors, Dijon perd le fil du match, commence à douter et relance son adversaire. La nouvelle gardienne Pantic connait des débuts difficiles (0 arrêt sur 10 tirs en 12 minutes) et cède sa place à Tothova.

Ludivine Jacquinot a été précieuse en fin de rencontre pour le CDB (photo : N. Goisque).

Nice passe devant

L’OGC Nice grignote petit à petit son retard et passe même devant à la marque à douze minutes du terme (24-25, 48′). Christophe Maréchal renforce alors la défense sur la meneuse niçoise Keita et, sous la houlette de Jacquinot notamment, le CDB ne perd pas pied et reprend l’avantage (26-25, 50′).

Dijon domine le money-time

Les locales ne lâcheront plus le morceau même si les visiteuses s’accrochent (28-27, 55′). Dans un dernier sursaut, le CDB termine cette seconde mi-temps comme la première avec un 3-0 qui lui permet de l’emporter au final 31-27.

Les Dijonnaises se sont encore fait peur dans un match qu’elles s’étaient pourtant rendu facile dans un premier temps. Mais la crispation et le doute ont de nouveau gagné l’équipe en seconde mi-temps montrant la fragilité de la confiance chez les Dijonnaises. Elles ont su cependant bien réagir dans le money-time pour sauvegarder l’essentiel : la victoire et la qualification.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.