6 mars 2021

Le Stade Dijonnais dans la tourmente à la trêve

La trêve est arrivée en Fédérale 1. C’est l’occasion de faire un premier bilan pour le Stade Dijonnais. Auteurs d’un bon début de saison 2012-2013, les rugbymen dijonnais ont connu des difficultés par la suite. Ainsi, le club se trouve dans une situation plutôt inconfortable au moment de cette pause hivernale…

Le Stade Dijonnais est dans une situation compliquée et ne devra pas rater sa rentrée 2013 pour chasser les doutes…

Après 3 victoires en 4 matchs avec un jeu alléchant et rythmé pour débuter le championnat, la suite a été plus compliquée pour les stadistes. Ils ont connu 6 fois la défaite lors des 7 dernières journées de Fédérale 1. Le Stade Dijonnais est désormais 7ème du classement avec 20 points, soit 2 longueurs devant le premier relégable Chalon-sur-Saône qui compte un match en retard.

Rentrée à haut risque

La rentrée 2013 sera délicate et décisive avec 2 voyages consécutifs chez deux concurrents directs, Saint-Étienne et Montluçon. Si le Stade rate le coche, il pourrait bien se retrouver en position de relégable dès janvier… Car la suite du programme ne sera pas évidente avec la réception de Lille (2ème) et un déplacement à Mâcon (3ème). Les trois dernières rencontres de la saison (Chalon, à Strasbourg et Vienne) devront quoiqu’il arrive se solder par autant de victoires.

Faut-il parler de maintien ?

Le Stade Dijonnais a du mal à conclure ses actions, comme ici Paterson qui échoue à quelques centimètres de la ligne contre Vienne.

A l’intersaison, l’entraîneur Eddy Joliveau annonçait que “la qualification serait un exploit.” Six mois après, ses propos semblent se vérifier et le Stade doit déjà se mobiliser pour le maintien avant toute autre chose. Car il faut se rendre à l’évidence, avec le calendrier 2013 des rugbymen dijonnais, c’est bien le maintien qu’il faudra assurer et non la qualification. L’entraîneur en chef a d’ailleurs annoncé à ses joueurs qu’il attendait plus de leur part à la rentrée.

Pas assez “tueur”

Pour se maintenir, il faudra d’abord régler les problèmes d’indiscipline qui ont déjà coûté trop de points au score et au classement. Le Stade n’est pas la formation la plus puissante de la poule et doit canaliser ses efforts pour perdre un minimum d’énergie sur les phases de combat. Il faudra aussi être bien plus réaliste et conclure les temps forts en essais. Le réalisme est une chose qui fuit les Dijonnais depuis quelque temps et qu’il s’agira de retrouver pour tuer les matchs. Pour cela, l’équipe doit se trouver un leader pour mener les troupes, elle qui en compte de nombreux comme Genevois, Rebelo, Kohler, Cortès ou encore Jeuvrey… Le maintien passera de toute façon par une grosse solidarité !

Si Bourg et Lille sont au dessus du lot dans cette poule 1 et filent droit vers la qualification, la lutte s’annonce acharnée derrière. Sur le podium, Mâcon semble être en ballotage favorable. Vienne (4ème) a pris de l’avance mais devra résister aux retours de Bobigny, Montluçon, Saint-Étienne, Chalon-sur-Saône, et, espérons-le, du Stade Dijonnais…

0 Partages

1 thought on “Le Stade Dijonnais dans la tourmente à la trêve

  1. Meilleurs voeux à tous : j’aurais voulu savoir si le stade dijonnais , organises un déplacement en bus pour le { dimanche 13 janvier 2013 } pour le déplacement à SAINT-ETIENNE à l’étivalière .

    Si oui ! merci d’avance!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.