22 novembre 2019

Rétrospective de l’année 2012 du sport dijonnais

L’année 2012 a été bien remplie pour le sport dijonnais ! Les exploits des sportives et sportifs locaux ont animé l’actualité et ont passionné le public. La rédaction de DIJON-SPORTnews.fr a choisi 8 évènements qui ont particulièrement marqué l’année sportive 2012 à Dijon. Notre sondage de la semaine vous propose d’ailleurs de désigner celui qui a le plus retenu votre attention.

La joie du Dijon Hockey Club, vainqueur de la Coupe de France 2012 à Bercy !

DHC : les Ducs roi du palet à Bercy !

Après avoir battu Reims, Mulhouse, Brest et Amiens lors des tours précédents, le Dijon Hockey Club se retrouve à Bercy le dimanche 29 janvier 2012 en finale de la Coupe de France. En face des hockeyeurs dijonnais, les redoutables Dragons de Rouen se présentent en favoris. Devant 13362 supporters, au terme d’un match à rebondissements, le DHC de Jarmo Tolvanen arrache la victoire en prolongation grâce à un but de Nicolas Ritz (7-6). Le fils du président du club Olivier Ritz offre à Dijon son second trophée après la victoire en 2006 en Coupe de France. La ville est en effervescence et la surfaceuse, machine qui refait la glace de la patinoire, traverse les rues de Dijon avec le trophée en compagnie des joueurs qui terminent au balcon du Palais des Ducs de Bourgogne…

Explosion de joie sur le banc, dans les tribunes et sur le terrain après la victoire inespérée de la JDA contre Le Mans.

JDA Dijon : un match d’anthologie face au Mans !

Le 27 avril 2012, la JDA Dijon Basket reçoit le Mans Sarthe Basket alors 5ème du classement et meilleure attaque de Pro A. En cas de victoire, la Jeanne avait la possibilité d’envisager une qualification pour les play-offs. Mais les hommes de Jean-Louis Borg sont distancés après 30 minutes de jeu. En retard de 16 points (35-51), les basketteurs dijonnais vont effectuer une remontée fantastique dans le sillage du meneur américain Bobby Dixon. La JDA renverse totalement la vapeur en inscrivant 37 points dans le dernier quart-temps et s’impose sur le score de 72-63 ! Cette exploit restera un des plus beaux du club en Pro A. La Jeanne d’Arc Dijon du président Michel Renault obtiendra son maintien et terminera aux portes des play-offs de la saison 2011-2012.

Mélanie Bony annonce sa retraite avec émotion après son combat perdu face à la Russe Maria Krivoshapkina.

Mélanie Bony : le gong final a sonné pour la guerrière dijonnaise !

Le 5 mai dernier, le Phénix Boxing Club de Dijon organisait les finales nationales de full contact au gymnase Henri Sellenet des Poussots. Cette soirée de boxe était ponctuée par le combat de la Dijonnaise Mélanie Bony en championnat du Monde fénimin. Elle affrontait la Russe Maria Krivoshapkina pour tenter d’obtenir la ceinture mondiale ISKA de full contact. Après 10 rounds et 20 minutes intenses sur le ring, Mélanie Bony s’est finalement inclinée aux points… Il s’agissait du dernier combat de la boxeuse locale qui a annoncé sa retraite à l’issue de la soirée. Âgée de 31 ans, Mélanie Bony met ainsi un terme à sa carrière en 2012, à moins qu’un nouveau challenge ne pousse la Dijonnaise à renfiler les gants…

Après un dernier tir bisontin repoussé, les filles du CDB obtiennent leur maintien en LFH et laissent exploser leur joie ! (photo : Nicolas Goisque)

CDB : le maintien au bout du suspense !

La saison 2011-2012 a été longue pour les filles du Cercle Dijon Bourgogne… Avant-dernières du classement de LFH devant Besançon, les filles entraînées par Elena Groposila se retrouvent en play-downs pour sauver leur peau en 1ère Division. Le hasard du calendrier les voit affronter les Bisontines en Franche-Comté lors de l’ultime rencontre de la saison. Après un match tendu et courageux durant lequel le CDB a réussi à renverser la vapeur, les Dijonnaises obtiennent un résultat nul 22-22 in-extremis qui leur permet de se maintenir en LFH. La capitaine Céline Murigneux et ses coéquipières laissent exploser leur joie au Palais des Sports de Besançon ! Le président du CDB Michel Amico peut transmettre le flambeau l’esprit libre…

Les supporters du DFCO auront soutenu leur équipe jusqu’au dernier match malgré le psychodrame qui a secoué le club en coulisses…

DFCO : Ligue 1, du rêve au cauchemar…

Le 20 mai 2012, au terme d’un  match cauchemardesque à Rennes perdu 5-0, terminé à 8 contre 11 suite à deux exclusions et une blessure, le Dijon Football Côte-d’Or rejoint officiellement la Ligue 2… Après une victoire au Vélodrome face à l’OM (1-2) et face à Caen, le club du président Bernard Gnecchi a sombré subitement durant les deux derniers mois alors que le maintien en Ligue 1 était à portée des joueurs entraînés par Patrice Carteron. Les coulisses du DFCO ont été très animées durant les dernières semaines et le mystère reste encore entier sur les raisons de ce naufrage qui a conduit à la démission du président Gnecchi, au départ du coach Carteron et à la descente du club en Ligue 2 ! Ce triste épisode restera gravé dans l’histoire du DFCO.

A l’image de Charles Rozoy, les Dijonnais ont réussi leurs Jeux Olympiques et Paralympiques 2012 à Londres ! (Photo : Grégory Picout)

JO de Londres : les performances olympiques des Dijonnais !

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres se sont déroulés dans la capitale britannique durant l’été 2012. Six Dijonnais avaient rendez-vous avec cet évènement sportif planétaire ! Du 27 juillet au 12 août, les athlètes valides ont ouvert le bal. Les deux Dijonnais Boladé et Sophia Serseri n’ont pas réussi à décrocher de médaille. La flamme est finalement venue lors des Jeux Paralympiques du 29 août au 9 septembre. Parmi les 4 sportifs locaux engagés, deux ont décroché l’or olympique ! Il s’agit de Charles Rozoy en natation sur le 100 mètres papillon et de Cédric Fèvre-Chevalier au tir sportif. L’ensemble de ses athlètes bourguignons ont été félicités par les institutions locales pour leur qualification et leurs performances aux JO 2012.

Romain Sichez et ses partenaires du TCD rejoignent pour la première fois la première Division nationale, l’élite du tennis français ! (photo : Nicolas Goisque)

TCD : une montée historique en élite !

Le Tennis Club Dijonnais a écrit en 2012 une des plus belles pages de son histoire… Lors du championnat de France interclubs de Nationale 1A qui s’est déroulé en novembre et décembre dernier, le club du président Henri Massol a décroché la première place de la poule synonyme de promotion en Division 1. Dirigé par Fabrice Bobin, le TCD rejoint donc l’élite du tennis français en 2013 ! La troupe de Jérôme Golmard a réalisé de superbes performances lors de ces deux dernières années en N1A. Rien n’était joué d’avance cette saison et il a fallu attendre le dernier match à domicile pour que le club décroche une promotion aussi inespérée que méritée. Les joueurs, Renard, Maes, Wu, Belot et Sichez, offriront de belles affiches en 2013 face aux Tsonga, Mahut, Llodra, Chardy ou Simon…

Le retour des Formules 1 de légende en 2012 lors du Grand Prix de l’Age d’Or pour les 40 ans du circuit Dijon-Prenois !

Circuit Dijon-Prenois : 40 ans de passion automobile…

Le circuit automobile Dijon-Prenois a vécu une année historique. En effet, 2012 marquait les 40 ans du tracé dijonnais qui a été inauguré en 1972. De la Formule 1 au karting, en passant par les courses de moto et même le Tour de France cycliste, ces quarante années d’existence ont rendu ce circuit mythique. Les pilotes de légende comme Alain Prost, Mario Andretti, Jean-Pierre Jabouille, Keke Rosberg, Niki Lauda, René Arnoux, ou encore Michael Schumacher, ont marqué la piste et l’histoire de Prenois. Le Directeur du circuit, Yannick Morizot, a dressé un bilan très positif de cette 40ème année d’existence et de partage de la passion du sport mécanique à Dijon.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.