17 août 2019

Coupe du Monde d’escrime à Dijon pour une Israëlienne

103 participantes, 17 nations représentées dont le Brésil, le Venezuela, l’Argentine, une délégation française forte de 26 membres, 4 des 20 meilleures mondiales chez les juniors et la 5ème mondiale chez les cadettes… l’étape française de la Coupe du Monde d’épée junior organisée depuis plusieurs années à Dijon promettait d’être animée ce dimanche 6 janvier !

C’est Komarov, jeune Israëlienne de 16 ans (à gauche), qui a remporté la compétition à Dijon (photo : Nicolas Goisque).

Le premier évènement de la journée a pourtant été “diplomatique” puisque suite à une erreur de saisie de résultat, la compétition a dû être interrompue durant une bonne heure avant de pouvoir finalement reprendre sans souci vers 12h.

L’Italie en force en quart

Quelques heures plus tard, nous retrouvons les huit dernières rescapées de la journée pour les quarts de finale. Outre trois des 5 meilleures classées au départ, il manquait à l’appel l’Italienne Santuccio (n°6 junior), battue en 16ème, et l’Américaine Holmes (n°7 junior), battue en 8ème. On notera la forte représentation transalpine à ce stade de la compétition avec trois représentantes, la France en ayant tout de même deux. Il faut relever l’excellente performance de Cindy Marie (284ème junior) qui se hisse à ce niveau et celle à un degré moindre de l’Américaine Isabel Ford (128ème junior).

Le podium de la Coupe du Monde junior d’épée avec Komarov (n°1), Di Tella (n°2) et les deux Italiennes Falqui et Foietta (n°3). Photo : Nicolas Goisque

Finale argentino-israélienne

Les deux dernières Françaises dont la mieux classée, Auriane Mallo (n°12 junior), calent aux portes des demi-finales, ainsi que deux Italiennes. Les deux dernières rescapées transalpines chutent quant à elles en demi. C’est finalement une opposition entre l’Argentine Di Tella (n°35 junior) et la jeune Israélienne Komarov (n°5 cadette) qui sera proposée en finale.

Parole à la jeunesse

C’est la grande Argentine qui prend le meilleur départ étant résolument offensive, mais sans s’affoler et en basant une grande partie de son jeu sur le contre, Komarov va doucement recoller puis passer devant en fin de match pour s’imposer au final 15-10 ! (voir les résultats du tournoi)

Au terme d’une longue journée, honorée par la présence du président de la Fédération Française d’Escrime Frédéric Pietruska, c’est donc une jeune compétitrice de 16 ans qui gagne cette étape française de Coupe du Monde junior féminine d’épée au Palais des Sports de Dijon. Une journée qui aura aussi permis au club organisateur, l’ASPTT Dijon escrime de faire la promotion de son club et de son sport !

Retrouvez les photos de la compétition sur le blog Niko PhoT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.