18 septembre 2019

Stade Dijonnais, un match à haut risque à Saint-Etienne

C’est la reprise. Le Stade Dijonnais a retrouvé le chemin de l’entraînement début 2013 pour préparer un mois de janvier à haut risque ! Depuis la victoire de Chalon-sur-Saône face à Mâcon (match en retard), Dijon pointe à la 8ème place, juste devant son futur adversaire, le CA Saint-Étienne…

Aurélien Vacheret sera un des leaders du paquet d’avants stadiste à Saint-Étienne.

Autant le dire, en cas de défaite, le Stade Dijonnais se retrouverait en position de relégable. Tout l’enjeu du match est ici. Le talonneur local Thomas Kohler est conscient de cette situation mais veut voir plus loin : “On a deux déplacements capitaux puis la réception de Lille. Il ne faut pas se louper ! On garde aussi en tête que derrière, on aura des matchs plus abordables. Quoiqu’il arrive à l’issue des 3 matchs de janvier, tout sera possible après, même si ça se passe mal.”

Préparation appliquée et musclée

Pour se donner les moyens d’aller faire un résultat dimanche à Saint-Étienne, les rugbymen locaux se sont entraînés dur depuis la reprise le jeudi 3 janvier, avec un stage en prime samedi dernier à Bourillot. “Je trouve qu’on a fait des entraînements de qualité. On a fait beaucoup de séances avec du contact qui nous ont rassurés. Mais on a aussi eu quelques blessés.” explique Thomas Kohler.

L’infirmerie se remplit

En effet, plusieurs blessures sont à déplorer. Eddy Joliveau et son staff ont dû composer un groupe en tenant compte de l’absence de nombreux joueurs. En tout, pas moins de 7 éléments manqueront à l’équipe dijonnaise face au CASE.

Du mieux à Saint-Étienne

Après un départ raté cette saison, Saint-Étienne est mieux depuis quelques temps. Les Verts n’ont perdu que 17-3 à Lille en novembre, ce qui a regonflé le moral des troupes qui restent sur une victoire à Chalon-sur-Saône avant la trêve (32-34). Toutefois, le CASE a un bilan mitigé à domicile avec 2 victoires, 2 défaites et 1 nul. Le Stade Dijonnais doit donc profiter de ce match capital pour semer le trouble dans les rangs stéphanois…

Toujours bredouilles à l’extérieur en 2012-2013, les Stadistes doivent aller chercher leur première victoire à Saint-Étienne. “On a mis de l’application et on a bien bossé depuis la reprise. On est plus serein même si nos résultats à l’extérieur ne sont pas encourageants cette saison. J’espère que ça va se concrétiser par des points” conclut le talonneur dijonnais.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.