21 septembre 2020

Stade Dijonnais, une semaine cruciale avant Lille

Comme prévu, la rentrée 2013 du Stade Dijonnais a été compliquée. Les deux déplacements face à des concurrents directs au maintien se sont soldés par autant de défaites, ce qui ne fait évidemment pas les affaires des rugbymen locaux. Le maintien reste possible mais il passera presque inévitablement par une victoire face au leader Lille…

La semaine s’annonce décisive pour Benoit Trapet et les stadistes qui reçoivent Lille, co-leader de la poule 1.

En position de gagner à Saint-Étienne et Montluçon, le Stade n’a ramené que deux points de bonus défensifs sur 8 possibles. Ces 2 unités sont précieuses pour le classement mais ne suffiront peut-être pas lors du bilan final. Les Dijonnais doivent désormais absolument faire tomber le Lille Métropole Rugby à Bourillot.

Deux ogres dans la poule 1

Malheureusement, c’est un nouveau défi de taille qui se présente. A l’exception du déplacement chez le co-leader Bourg-en-Bresse, le LMR n’a jamais perdu à l’extérieur. Ces deux équipes dominent la poule 1 de la tête et des épaules. Pourtant, Vienne (22-28), Chalon (16-18) ou encore Bobigny (17-20), ont accroché l’ogre lillois. “Notre état d’esprit est bon. On est bien en place en défense et notre conquête est plutôt bonne. Il faut corriger nos fautes inutiles et être encore plus rigoureux jusqu’au bout.” analyse Manu Rebelo suite à la défaite à Montluçon.

Semaine décisive

Les stadistes disposent d’une semaine de préparation afin de corriger ce problème qui semble récurrent depuis le début de la saison. “On fait des erreurs bêtes qui remettent nos adversaires dans le match.” explique le demi de mêlée. L’indiscipline des hommes d’Eddy Joliveau coûte trop de points. A Montluçon, les Dijonnais ont encore encaissé 5 pénalités, dont une dernière fatale (15-13)… Le buteur de Lille Anthony Bourgeois ne se fera pas prier pour en marquer d’autres dimanche à Bourillot…

Les joueurs du Stade Dijonnais devront donc trouver le bon équilibre entre générosité et excès d’envie pour éviter d’être pénalisé. L’agressivité et la discipline seront les clés du match dimanche contre Lille. D’autres équipes comme Chalon et Bobigny récemment ont accroché le LMR. C’est maintenant aux stadistes de montrer qu’ils peuvent faire mieux avant une coupure de plus d’un mois en Fédérale 1 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.