23 septembre 2020

CDB, après l’exploit contre Fleury, une victoire à Mios ?

Actuellement 9èmes du classement, les joueuses du CDB devront se rendre à Mios-Biganos ce samedi (20h30) pour la 12ème journée de championnat LFH. Auront-elles récupéré de leur exploit en Coupe de France ? En tout cas, les handballeuses bourguignonnes se rendront en Gironde pour faire un coup !

Absente contre Fleury, Laurine Daquin pourrait faire son retour contre Mios.

Le début de saison n’a pas été facile pour les filles de Christophe Maréchal. Sur les 11 matchs joués, seulement deux ont été remportés. Les Dijonnaises se sont montrées peu efficaces devant le but, comme dernièrement contre Nîmes (17 buts), malgré une bonne solidité en défense.

Gagner à Mios

Leur victoire au Havre en championnat et leur qualification en quart de finale de Coupe de France contre Fleury leur ont redonné confiance. Mais le club dijonnais veut se concentrer sur le championnat et la rencontre de samedi. “Avant même ce match de Coupe, l’objectif d’aller gagner à Mios était dans nos têtes. La coupe est un objectif du club, mais le maintien reste la priorité !” lâche l’ailière du CDB Léa Terzi. De plus, l’équipe de Dijon se déplacera dans de bonnes conditions en partant la veille du match.

Léa Terzi et le CDB iront à Mios pour tenter de faire un coup.

Irrégulière mais en progrès

“Notre équipe est irrégulière, capable du meilleur comme du pire. Au match aller contre Mios, après une bonne première mi-temps nous avons laissé filer le match honteusement.” déclare Léa Terzi avant de continuer : “Notre équipe a progressé depuis, la preuve mercredi. Le coach peut compter sur tout le monde, on se bat avec ou sans réussite, mais on ne lâche jamais.

Stopper ces défaites

Mios-Biganos restent sur une série de deux défaites consécutives à l’extérieur à Fleury et Issy-Paris. A domicile, les filles d’Emmanuel Mayonnade ont un bilan mitigé. Battues par Nîmes, Metz et Fleury, équipes du podium actuel de LFH, les Miossaises se sont imposées lors du dernier match contre Besançon (34-30).

Les Dijonnaises doivent impérativement remporter ce match face à Mios-Biganos pour engranger des points en vue des possibles play-downs. Elles devront faire preuve de beaucoup d’initiatives et de rigueur comme face à Fleury. “L’euphorie de ce quart fabuleux doit vite redescendre. Le scénario du match contre Nîmes ne doit pas se reproduire. Nous avons les moyens d’aller gagner à Mios, j’en suis certaine. Notre principal adversaire samedi, ce sera nous !” conclut Léa Terzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.