21 septembre 2019

Dijon débute un mois de février périlleux au Havre

Suite à sa nouvelle victoire à domicile face au RC Lens (2-1), le Dijon Football Côte-d’Or se prépare pour un mois de février périlleux avec 4 matchs à l’extérieur sur 5 en Ligue 2. Les footballeurs dijonnais commenceront par un déplacement au Havre avant de se rendre à Ajaccio et Sedan (match en retard). C’est un mois de février de tous les dangers lorsqu’on connait le comportement du DFCO hors de ses bases…

La défense de Cissé et Souprayen doit encore progresser à l’extérieur.

Lundi soir, le club d’Olivier Dall’Oglio s’en est plutôt bien tiré face à une équipe du RC Lens très active et en forme. La victoire ne s’est pas jouée à grand chose puisque les Lensois ont trouvé à deux reprises les montants de la cage de Baptiste Reynet. En réussite et parfois chanceux, le DFCO conserve son statut de meilleure équipe à domicile.

Une autre histoire à l’extérieur…

C’est un programme beaucoup plus compliqué qui attend les Dijonnais au mois de février avec 4 déplacements en 5 matchs. On le sait, le DFCO n’est pas à l’aise lors de ses voyages. “Méfiance, car nous ne sommes pas sereins à l’extérieur.” prévient d’emblée l’entraîneur local. Il assure qu’il sera “très attentif au comportement des joueurs durant les prochains matchs. Il faut qu’on ait la même conduite à l’extérieur qu’à Dijon.” Pour cela, Olivier Dall’Oglio sera exigeant à tous les niveaux : “Ce n’est pas seulement un problème de défense. L’attitude des milieux et des attaquants doit aussi être meilleure.”

Prudence au Havre

“On se projette peut-être trop vite vers l’avant à l’extérieur comme à Tours. On sera plus prudent.” précise Dall’Oglio. Le Havre a récemment changé d’entraîneur et se cherche toujours. Le club normand est en restructuration. Après avoir flirté avec la zone de relégation en novembre 2012 (17ème), le HAC est en train de retrouver des couleurs et pointe à la 8ème place du classement de Ligue 2, juste derrière les Bourguignons. Ces derniers devront notamment surveiller de près certains Normands comme Yohann Rivière (7 buts), Geoffrey Malfleury (5 buts) ou Alexandre Bonnet (4 buts).

Février compliqué pour le HAC

Si le mois de février s’annonce délicat pour le DFCO, il l’est tout autant (si ce n’est plus !) pour le Havre Athlétic Club. Après Dijon, le programme des Havrais sera composé de Monaco (2ème), Angers (4ème) et Nantes (1er) ! Inutile d’insister sur l’importance de ce match face à Dijon vendredi pour les Normands…

Le DFCO, toujours privé de ses joueurs internationaux africains (Tchagouni, Yeboah et Tavares) et de Thil, Achour et Rémy (blessés), devra se mobiliser pour ne pas prendre l’eau à l’extérieur comme ce fut le cas à Tours dernièrement. Dijon et Le Havre auront chacun la volonté de bien débuter une série de matchs compliqués en février…

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.