20 août 2019

Diminuée, la JDA perd avec les honneurs à Gravelines

Championnat de France basket Pro A, 29ème journée : Gravelines-Dijon (20h). Après une courte défaite de justesse au Mans, les basketteurs dijonnais avaient rendez-vous avec le leader Gravelines, dans un bouillant Sportica ! La JDA enchaînait donc un second déplacement consécutif difficile…

Amputés par les absences des deux arrières Aboudou et Mélody (le capitaine) au coup d’envoi, les Dijonnais encaissent un 5-0 d’entrée avec un 5 majeur inédit composé de Campbell, Harris, Leloup, Owens et Prénom. Par l’intermédiaire de shoots à 3 points de Leloup notamment, les Bourguignons se maintiennent à hauteur des Gravelinois. La JDA parvient même à mener (12-13) suite à un lay-up de Mutuale.

Larry Owens a été le meilleur Dijonnais à Gravelines avec 24 d’évaluation (photo archives).

Ça arrose à 3 points !

Mbaye et Johnson, par des paniers primés, donnent 8 points d’avance pour Gravelines. L’adresse à 3 points des locaux fait pour l’instant la différence (5/9 ). La JDA n’est pas en reste avec un 3 sur 4 ! Les hommes de Borg font bloc et résistent plutôt bien face au leader. La JDA recolle à 26-26 après un panier extérieur de Owens, très en forme à Sportica. Le meneur local Buycks arrose beaucoup aux shoots (3/11), et Gravelines est devant à la mi-temps sur un petit avantage (30-26).

Dijon à la lutte

Au retour des vestiaires, Gravelines met un petit coup d’accélérateur par l’intermédiaire de Buycks. Mais la JDA s’accroche aux basques des Maritimes par l’intermédiaire de Owens qui, sans doute remonté contre le coach de Gravelines Christian Monschau qui ne lui avait pas fait confiance l’été dernier, livre un excellent match.

Buycks à la baguette

De nouveau Buycks créé un nouvel écart avec des paniers dont lui seul a le secret (50-40) ! Malgré tout la JDA s’accroche. Portée par Harris et Owens, elle revient de nouveau, à 4 longueurs. Les Gravelinois réussissent à faire un nouvel écart grâce aux coups d’éclat de leur meneur américain. Mais encore une fois, la Jeanne s’accroche et revient sur les talons du leader de la proA.

Le scénario du Mans se répète…

A 30 secondes du terme, Buycks prend ses responsabilités et rentre un 3 points assassin. Leloup aura un shoot ouvert à 3 points pour remettre les deux équipes à égalité mais, comme samedi dernier avec Mélody, ce shoot est manqué… Le shoot longue distance d’Owens à moins de 3 secondes du terme ramène la JDA à un petit point, mais derrière Akpomédah rentre ses deux lancers-francs. Leloup de nouveau aura le shoot pour emmener les deux équipes à égalité… sans plus de réussite (68-65).

Comme au Mans samedi dernier, la JDA s’incline sur une toute petite marge (68-65) chez le leader gravelinois. Privés de leur capitaine Mélody et sans arrière de métier, les Dijonnais ont été vaillants et ont fait déjouer le leader. Ils ont accroché le BCM durant toute la partie. Owens et Harris ont tout essayé, mais les shoots sensationnels de Buycks auront fait la différence. Comme face au Mans, la JDA est parvenue à remonter un écart important sans toutefois éviter la défaite…

Les meilleurs : Owens et Harris à Dijon ; Buycks et Vaty à Gravelines-Dunkerque.

Marqueurs : Owens (21), Moss (2), Harris (16), Leloup (12), Mutuale (4), Miller (2), Prenom (2), Campbell (6).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.