9 décembre 2019

Le Cercle Dijon Bourgogne au révélateur à Cannes

Avec la descente en Division 2, le Cercle Dijon Bourgogne a changé de costume. L’effectif a évolué à l’intersaison mais c’est surtout le statut du club qui est différent puisqu’il est passé de petit poucet en LFH à grand favori en D2. Un statut qu’il faudra assumer dès le premier déplacement à Cannes…

Le CDB débute la saison par un match décisif samedi à Cannes (photo Nicolas Goisque).

Le staff a préparé l’équipe avec l’objectif d’être prêt physiquement pour ce match d’ouverture à Cannes. D’ailleurs, la préparation se fera comme pour une rencontre de LFH avec un départ la veille. Les joueuses seront placées dans les meilleures conditions et l’entraîneur Christophe Maréchal ne se cherchera pas d’excuses en cas d’échec.

Dijon, l’épouvantail

Car avec le plus gros budget de Division 2 féminine (1 million d’euros), le CDB sera l’équipe à battre ! Les résultats des Dijonnaises lors de la préparation ont été plutôt rassurants avec des nettes victoires face à des équipes de D2 (Octeville et Cergy) et face à Besançon (LFH). Le bilan est positif avec 5 victoires pour 2 défaites. Évidemment, l’engagement des adversaires sera bien différent en championnat et les filles du Cercle devront batailler pour retrouver la 1ère Division à l’issue de la saison.

Quatre prétendants en D2

Comme d’autres clubs dijonnais (DFCO, Stade Dijonnais), le CDB aura un programme compliqué pour débuter le championnat. En Division 2, quatre clubs possèdent le statut VAP (Voie d’Accès au Professionnalisme) et peuvent donc prétendre à l’accession en LFH. Il s’agit de Dijon, Chambray, Cannes et Cergy. Ces deux derniers seront les premiers adversaires du Cercle, deux matchs décisifs pour lancer la saison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.