26 mai 2020

Dijon-Saint-Nazaire, un match déterminant pour le Stade

Le Stade Dijonnais vient d’affronter deux favoris de la poule 1 pour débuter le championnat. Pourtant, c’est maintenant que le plus dur commence avec une série de 4 rencontres cruciales (voir le calendrier). La réception de Saint-Nazaire dimanche (15h), sous les yeux de Pierre Villepreux, sera un vrai match révélateur pour les rugbymen locaux.

La jeune équipe de Dijon a goûté au très haut niveau de Fédérale 1 face à Lille et Massy. Après ces deux matchs qui ont pu être abordés sans pression, la donne va nettement changer face à Saint-Nazaire…

Avec le retour de Chapelle en 2ème ligne, le Fidjien Robanakadavu sera positionné en n°8 (photo Anatole Barbier).

Match déterminant

Le Stade Dijonnais aura cette fois la pression du résultat à domicile face au Saint-Nazaire Rugby qui, comme Dijon, a perdu ses deux premiers matchs de la saison. Seule différence, le SNR s’est incliné deux fois sur son terrain (Massy et Nevers). Le bonus défensif obtenu contre l’USON n’est qu’une maigre consolation pour les Nazairiens qui viendront à Dijon pour rattraper les points perdus à domicile.

Lancer la saison

L’objectif des deux clubs sera de lancer leur saison avec une première victoire. La bataille s’annonce rude pour Thierry Chapelle, rappelé en équipe première pour ce match important, et ses coéquipiers (voir l’équipe). Le 2ème ligne stadiste retrouvera en face de lui un certain Frédéric Fichot, ex-Dijonnais qui fait encore les beaux jours de Saint-Nazaire à 39 ans. Le paquet du SNR sera très robuste ce qui promet un beau combat et de l’engagement.

Ce 3ème match de championnat a déjà des allures de tournant de la saison. Il peut tout aussi bien enclencher une dynamique positive que plonger l’équipe bourguignonne dans le doute en cas de nouvelle défaite. Les rugbymen locaux devront maîtriser la pression qui pèsera sur leurs épaules avant un autre match crucial à la maison contre Saint-Jean-d’Angély…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.