18 août 2019

Dijon-Massy, le Stade Dijonnais finit par craquer face au leader

Championnat de France de rugby Fédérale 1, 11ème journée : Dijon-Massy (15h). La reprise 2014 réservait un sacré client pour le Stade Dijonnais à Bourillot. Pourtant leader de la poule 1, le RC Massy Essonne n’a plus gagné à l’extérieur depuis le mois de septembre dernier… Les Franciliens arrivaient donc en Bourgogne pour changer la tendance.

Kulii Tonga à la charge face à la solide défense de Massy (photo Clémentine Barbier).

Sur un terrain lourd et gras, les Dijonnais réalisent une bonne entame et se retrouvent en position de marquer. Mais les maladresses prennent déjà le dessus et le Stade manque de réalisme… La récompense d’Aït Issad sur pénalité est toutefois logique (3-0, 7′).

Les stadistes dans le coup

Les stadistes commettent des fautes et, sur une incursion de Massy, le troisième ligne aile francilien profite d’un écran de l’arbitre pour filer à l’essai (3-7, 10′). Le RC Massy prend le dessus et ajoute deux pénalités successives (16′, 21′, 3-13). Les rugbymen locaux repartent de l’avant. Ils se montrent enfin réalistes avec un essai de filou marqué en coin par Cabus suite à un bon travail des avants (8-13, 30′). La suite de la 1ère mi-temps est un duel de buteur avec une pénalité de Massy (36′) contre deux pour Dijon (33′, 40′). A la pause, le Stade est encore dans le coup (14-16).

Dijon stérile, Massy efficace

Le Stade Dijonnais a manqué de réalisme comme sur cette action qui ne se terminera pas en essai (photo Clémentine Barbier).

Dès la reprise, Dijon se voit refuser un essai pour un en-avant peu évident. Le même cas de figure se produit ensuite de l’autre côté du terrain, mais ce n’est que partie remise pour les Massicois. Ils profitent de leur puissance pour acculer les Dijonnais sur leur ligne. La résistance locale est illicite et l’arbitre accorde un essai de pénalité pour Massy (14-23, 54′).

Massy finit fort

Cinq minutes plus tard, les Franciliens passent à nouveau la ligne d’essai et se rapprochent du bonus offensif (14-30, 59′). Alors que le RCM conclut ses occasions en points, le Stade Dijonnais commet des fautes au moment de marquer… Deux essais sont ainsi laissés en cours de route dans les 10 dernières minutes (70′, 78′). Puis, sur le gong finale, Dijon encaisse un nouvel essai de pénalité transformé qui offre à Massy le bonus offensif et une nette victoire (14-37, 80’+).

La puissance et l’efficacité massicoises ont eu raison des hommes d’Eddy Joliveau qui, malgré des opportunités, n’ont pas marqué le moindre point en seconde période (0-21). Massy renoue avec la victoire à l’extérieur et empoche le bonus de justesse. La défaite est logique mais aurait pu être moins sévère avec plus de réalisme. Désormais, le Stade Dijonnais démarre une série de 4 matchs vitaux pour sa survie en Fédérale 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.