14 novembre 2019

Paris-Dijon, pas de surprise en Coupe de France

Coupe de France handball masculin, demi-finale : Paris-Dijon (20h45). Corrigé par le PSG en championnat, le Dijon Bourgogne Handball pouvait aborder ce match sans complexe et jouer sa carte à fond pour sauver sa saison. En face, les stars du Paris Saint-Germain n’avaient plus que la Coupe de France pour décrocher un titre cette saison…

La mission s’annonçait très compliquée pour les Dijonnais, d’autant que le match débute par un 6-1 pour Paris en moins de 8 minutes. L’entame est fatale aux joueurs de Dijon qui prennent le bouillon sur toutes les attaques parisiennes (16-7, 22′).

Le PSG de Hansen n’a laissé aucune chance à Dijon (photo Anatole Barbier).

Paris surclasse le DBHB

Le gardien visiteur Stojinovic ne touche presque aucun ballon, si ce n’est ceux qu’il ramasse dans ses filets… L’écart se creuse au fil des minutes et des contre-attaques parisiennes qui font mouche (18-8, 26′). La mi-temps arrive sur un écart maximal de 12 longueurs pour le PSG (22-10).

Match débridé

Dès la reprise, il faut à peine 9 secondes aux Parisiens pour retrouver le chemin des filets. Le match est complètement débridé (32-21, 51′), et Dijon reste dans la partie face à un PSG qui maintient un écart à deux chiffres. Le DBHB tiendra tête au grand PSG durant toute la seconde période. Le score final est large en faveur de Paris qui élimine Dijon (37-27).

Comme prévu, le PSG se qualifie pour la finale de la Coupe de France et affrontera Chambéry pour le titre. Les Dijonnais ont rapidement été mis hors de portée. Cette place en demi-finale est déjà un excellent parcours pour le promu bourguignon qui évoluera en Pro D2 la saison prochaine.

Buteurs : Naudin (6), Redei (4), Poletti (5), Parent (1), Vrankovic (5), Corneil (4), Portefaix (1), Rac (1)

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.