15 novembre 2019

Le DFCO Féminin battu par Bischheim

Après leur succès initial à Amiens sur le score sans appel de 8-0, on attendait de pied ferme le Dijon Football Côte-d’Or féminin pour son premier match de  D2 à domicile.

Les filles de Samuel Riscagli recevaient la formation de Bischheim, auteur pour sa part d’un match nul initial face à Templemars. Le coach bourguignon avait tenu à mettre en garde après la victoire à Amiens considérant que le score ne reflétait pas forcément le rapport de force.

Anaïs Brahier , la capitaine dijonnaise menaçante sur les buts de Bischheim ( Nicolas Goisque / www.focale.info )

Les dijonnaises n’allaient d’ailleurs pas tarder à être cueillies à froid. Lorsque l’arbitre siffla un coup franc à 25 mètres des cages défendues par Massibot, la frappe de Ey surprit cette dernière, le ballon allant se loger juste sous la transversale.

Dijon trop approximatif. Dès lors les coéquipières d’Anaïs Brahier tentaient bien de réagir et elles prenaient possession du ballon, la plupart du temps dans le camp adverse. Cependant, elles ne se montraient pas pour autant dangereuses par manque de précision ou de justesse dans certains choix. C’est encore sur coup de pied arrêté que les rouges ont crée les meilleures opportunités, ayant plus de mal dans leurs actions parfois bien débutées mais souvent mal terminées. C’est donc logiquement sur un corner que Justine Pacaud a trouvé la solution d’un solide coup de tête qui a trompé Benoit (impeccable par ailleurs).

Dijon n’y arrive pas. On espère que ce but va libérer les locales pour la deuxième période, mais il faut vite se rendre à l’évidence que ce n’est pas le cas. La partie est souvent interrompue par les coups de sifflet de l’arbitre, dus notamment à un engagement parfois limite des deux cotés . Plusieurs longues interruptions pour blessures coupent ainsi le rythme. Le spectacle n’est pas forcément plaisant et ce sont les visiteuses qui, sur un des rares mouvements construits de cette secondes période, reprennent l’avantage à 20 minutes du terme. Du coup, Dijon se précipite quelque peu dans un premier temps. Puis, avec la rentrée de Bouillot notamment, les Dijonnaises se montrent légèrement plus percutantes. Benoit doit ainsi s’employer sur une belle reprise aux 10 mètres de Léa Leboeuf, à quelques minutes du coup de sifflet final. Rien n’y fait, Bischheim empoche les 4 points.

Le DFCO féminin n’a pas pu enchaîner après sa victoire fleuve à Amiens. Dans un match plutôt équilibré et heurté, ce sont les Alsaciennes de Bischheim qui ont su se montrer le plus réalistes sans pour autant dominer. Les Dijonnaises devront faire preuve de plus de justesse technique pour être plus dangereuses et efficaces.

Retrouver une sélection de photos de la rencontre ici sur focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.