15 septembre 2019

Le CDB rate le coche à Issy Paris (25-24)

Le Cercle Dijon  Bourgogne a encore réalisé une performance intéressante à Issy Paris, mais s’est néanmoins incliné sur le score de (25-24). Une nouvelle fois les filles de Christophe maréchal ont dû s’avouer vaincues en toute fin de match.

Il va falloir que le CDB aille forcer son destin dans ces fins de rencontres. Un nouveau test d’envergure se profile déjà avec la réception de Metz ce mercredi soir au Palais des sports.

 

Avec 9 buts, Anastasiya Pidpalova a été l'atout offensif N°1 de Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)
Avec 9 buts, Anastasiya Pidpalova a été l’atout offensif N°1 de Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)

Les fins de matchs du Cercle Dijon Bourgogne prennent des tournures dramatiques cette saison. On se souvient de la fin heureuse contre Nantes. C’est malheureusement une exception, car après des défaites in extremis contre Nîmes et Fleury, c’est cette fois Issy Paris qui décroche la victoire à 7 secondes du terme de la rencontre.

Dijon fait la course en tête

Une nouvelle fois les partenaires de Léa Terzi rentrent parfaitement dans leur match, même s’il faut attendre 3 minutes pour voir un premier but de Marie François dans cette rencontre. Dans la foulée, sous l’impulsion notamment de Pidpalova, les Bourguignonnes réalisent un premier break intéressant (1-4, 8′). La défense est solide et chacune y va de son but en attaque. Les 20 premières minutes sont d’excellente facture (ce qui n’est pas une première pour le CDB cette saison) et Dijon compte  5 longueurs d’avance après un but de Djana Stevin (6-11, 24′). Cependant, c’est au tour d’Issy Paris d’aligner 4 réalisations successives. Un ultime but de Pidpalova permet tout de même aux Dijonnaises d’être devant à la pause (12-11, 30′).

Le CDB s’accroche 

Les débats s’équilibrent à la reprise et le CDB, qui fait la course en tête depuis le début du match, possède encore un but d’avance après 40 minutes de jeu (15-16, 41′). C’est alors que Hanna Oftedal sort de sa boîte pour inscrire 5 buts en 9 minutes et offrir trois longueurs d’avance aux parisiennes (21-18, 50′). C’est au tour des Dijonnaises de courir après le score. On connaît les qualités de cœur de cette équipe et un doublé de Marie Prouvensier ramène Dijon à hauteur à 3 minutes trente du terme (22-22, 57′).

Le final encore fatal

Il s’ensuit alors un chassé croisé de trois minutes, chacune des équipes marquant à tour de rôle. Le neuvième but personnel de Pidpalova sur un jet de 7 m ramène Dijon à 24 partout. Il reste alors 25 secondes. Malheureusement pour les Dijonnaises, ce sera suffisant pour que l’attaque parisienne obtienne un ultime pénalty. Marija Jovanovic, elle aussi auteur de 9 buts durant cette rencontre, ne tremblera pas. Une nouvelle fin cruelle pour les courageuses Dijonnaises.

 

Buteuses pour Dijon: Terzi (1) – Pidpalova (9) – Zulémaro (2) – François (4) – Prouvensier (3) – Skolkova (3) – Stevin (2).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.