28 octobre 2020

Le leader de la Ligue Magnus à Trimolet ce samedi

L’avant-match par le DHC de la 7e journée de Ligue Magnus :

Dijon HC – Strasbourg, samedi 25 octobre à 20h à Trimolet

 

Strasbourg a appris

 

Dijon retrouve Strasbourg ce samedi à Trimolet 5nicolas GOISQUE/www.focale.info)
Dijon retrouve Strasbourg ce samedi à Trimolet (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Avec onze points sur douze possibles, l’Etoile Noire de Strasbourg caracole en tête de la Ligue Magnus. Daniel Bourdages et ses joueurs n’ont pas été à pareille fête depuis la finale disputée en 2011. Vainqueurs de Lyon, Morzine, Gap, Caen et Chamonix, les Strasbourgeois n’ont baissé pavillon qu’une fois et en prolongation contre Epinal, actuel cinquième au classement. Beaucoup de changements sont intervenus à l’intersaison notamment en défense où les Nord-américains Ben Dadford, Matt Brunetteau, Jake Goldberg (6 assistances) et le Canadien Ken Peroff ont rejoint David Striz et Pierre Bougé.

Moins de mouvements ont été enregistrés en attaque, les leaders offensifs actuels étant d’anciens de la maison Bourdages. Le capitaine Elie Marcos, Sébastien Trudeau (8 points chacun) et Jan Pardavy (7 points) occupent les trois premières places chez les pointeurs strasbourgeois. Plus que des stars, Strasbourg a recruté un collectif capable de jouer soixante minutes, une grande nouveauté en terre d’Alsace où la performance sur la durée a fait défaut toute la saison dernière. Doté d’unités spéciales performantes, l’Etoile Noire affiche le second taux de réussite de la ligue en supériorité numérique (28,57%). Enfin, devant le filet officie depuis 2008 Vladimir Hiadlovsky avec 93,3% d’arrêts et 2,38 buts encaissés par match. Des performances jamais atteintes depuis le début de sa carrière en 1998.

Strasbourg se présentera donc sur la petite glace dijonnaise en leader et tentera de desserrer l’étreinte de ses plus proches poursuivants, Chamonix et Dijon, respectivement deuxième et troisième à deux longueurs avec 9 points chacun.

Dijon avec un bon collectif

Pour les Ducs, leur série de trois succès toutes compétitions confondues s’est interrompue mardi à Lyon. Ceux-ci ont rapidement tourné la page pour se reconcentrer sur l’essentiel, le championnat. Recevoir le leader toujours invaincu en temps règlementaire représente un nouveau et beau défi pour les joueurs de Jarmo Tolvanen et Jonathan Paredes. Ils entament avec la réception de Strasbourg une grosse semaine qui les verra défier à l’extérieur mardi Grenoble en ¼ aller de coupe de la ligue, puis samedi prochain Gap désormais dirigé par Luciano Basile, coach champion de France en titre.

Avec seulement seize buts encaissés en six rencontres, Dijon se positionne en tant que troisième défense de la ligue. Une performance avec seulement deux étrangers en défense. Le gardien Henri-Corentin Buysse avec 2,51 buts en moyenne par match s’avère être une solide base pour l’équipe qui aime se projeter vers l’avant. En premier lieu pour Ilpo Salmivirta (10 points) toujours porteur du casque de meilleur pointeur de l’équipe. Les buteurs Steven Cacciotti (6 buts) et le jeune espoir Mathieu Briand (5 buts) par ailleurs excellent à l’engagement, peuvent bénéficier de l’excellent travail des passeurs dont Ilpo Salmivirta, Sébastien Gauthier, du capitaine Martin Gascon, Anthony Rech, Olivier Dame-Malka, Alexandre Mulle et Romain Gutierrez. Un jeu collectif huilé qui s’améliore encore au fil des matches et n’ayant autorisé qu’une seule défaite en temps réglementaire face à Rouen.

Les joueurs du DHC devraient pouvoir compter sur le soutient d’un nombreux public pour les aider à faire tomber le leader.

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.