30 octobre 2020

Hockey – Cpe de la Ligue ¼ aller: Les DUCS à Grenoble mardi soir

Les DUCS vont défier Grenoble en quart de finale aller de la Coupe de la Ligue ce mardi soir.

L’avant-match par le DHC

 

Grenoble en mode rouleau compresseur

Depuis sa naissance en 2006, la Coupe de la Ligue créée avant tout pour augmenter le nombre de rencontres en saison a vu Grenoble participer à quatre finales et remporter trois fois le trophée. Dans le même temps, Dijon a atteint seulement une fois le stade des quarts de finale. On voit donc que le directoire des Brûleurs de Loups attache régulièrement une grande importance à une compétition qui vit son avant dernière année et qu’il s’y prépare sérieusement. Un trophée reste un trophée, et garnir la vitrine de l’un des clubs les plus emblématiques du hockey français est toujours bénéfique.

Entre Grenoble et Dijon la lutte sera féroce comme d'habitude (Nicolas GOISQUE/archive)
Entre Grenoble et Dijon la lutte sera féroce comme d’habitude (Nicolas GOISQUE/archive)

Seconds de la poule D derrière Gap, les Brûleurs de Loups version 2014-2015 sont actuellement en pleine bourre. En championnat Brest, Amiens, Angers, Morzine et Rouen sont passés à la trappe. Seul Chamonix lors de la deuxième journée (20 septembre) a réussi à faire chuter un groupe armé pour jouer le titre. Logiques vainqueurs de Val Vanoise (D2) en Coupe de France, les joueurs de Richard Martel et Jean-François Dufour sont en confiance et bénéficient d’un cadre où l’on prend soin des administrés de la ville de Grenoble. Avec 3400 places confortables, le public se presse en nombre dans la patinoire Pôle Sud pour applaudir les exploits sportifs de ses protégés.

A la tête de l’équipe officie Richard Martel dont l’expérience au Québec est unanimement reconnue. Vingt et une saisons en LHJMQ lui ont permis de glaner par deux fois le titre de coach de l’année, de connaître pour les avoir vu évoluer les joueurs québécois et surtout d’étoffer un carnet d’adresses intéressant. A peine placé sous ses ordres, l’attaquant canadien Félix Petit meilleur pointeur des Brûleurs de Loups a quasiment doublé sa production de points par match. Associé au capitaine Éric Chouinard (90 matches de NHL et ancien membre de Team Canada U20) et à Mitja Sivic, on peut désormais dire qu’après quelques balbutiements en début de saison, la force de frappe grenobloise est désormais en place. Libérée par la présence rassurante d’un Michal Zabkowski au poste de gardien, les grenoblois après quelques années de disette peuvent désormais aller de l’avant. Et compter sur une défense qui vient de réaliser un exercice de haute voltige face à Rouen. Bien qu’utilisant une noria de joueurs étrangers, Grenoble aligne dans ses rangs cinq grenoblois d’origine. A mettre en rapport avec les conditions d’accueil dans la patinoire, reflet de l’intérêt porté à la jeunesse grenobloise.

Un groupe compact

Actuel leader de Ligue Magnus, le Dijon Hockey Club sait que la qualification en demi-finale se jouera sur cent vingt minutes. Bénéficiant de la glace à domicile pour le match retour, les Ducs se rendent à Grenoble avec un état d’esprit qui leur permet aujourd’hui de figurer en tête du championnat. Match après match, présence après présence, les joueurs du capitaine Martin Gascon se livrent à fond et déjouent tous les pronostics.

Avec seulement six renforts étrangers qui jouent tous à merveille leur rôle, les Ducs démontrent que l’on peut faire en plus confiance aux joueurs français, y compris lorsqu’ils sont jeunes. Devant le filet, avec Henri-Corentin Buysse encore impérial samedi face à Strasbourg le DHC sait que sa doublure Juliàn Barrier-Heyligen est également en mesure de tenir la cage ducale comme il l’a prouvé en championnat en s’imposant aux tirs au but face à Lyon. En défense, le retour de Juho Mielonen et le but d’Olivier Dame-Malka ont samedi une fois de plus mis en évidence un secteur défensif que beaucoup n’attendaient pas à ce niveau avant le coup d’envoi de la saison (actuelle 3ème défense). Enfin, sans tape à l’œil, l’offensive dijonnaise pointe tout simplement à la première place, résultat d’un travail énorme de tous à l’exemple d’Aram Kevorkian, Mathieu Briand ou Alexandre Mulle jamais avares d’efforts face à leurs adversaires. Un travail dont Steven Cacciotti (7 buts) Ilpo Salmivirta (9 assistances) Sébastien Gauthier (10 points) bénéficient aux côtés des jeunes internationaux Romain Gutierrez ou Anthony Rech.

Coupe de la Ligue, ¼ de finale aller. Mardi 28 octobre à 20h00 à Grenoble.

 

 

Le match retour aura lieu à Dijon le mercredi 12 novembre. Les billets sont proposés à la vente dès à présent au bar de la patinoire ou sur http://www.dijonhockey.fr/ et dans les points de vente des réseaux France billet (Carrefour, FNAC, Super U, Galeries Lafayette) et Ticketmaster (Leclerc, Cora, Auchan, Cultura).

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.