19 octobre 2019

Défaite au goût amer pour la JDA face à Gran Canaria

La JDA n’est pas passée loin de  l’exploit lors de cette 3ème journée d’Eurocup. Les hommes de Jean Louis Borg ont échoué à 2 petits points (69-71) de l’équipe de Gran Canaria, 5ème du dernier championnat espagnol, après avoir couru après le score une bonne partie du match. Comme l’a résumé Antoine Mendy au micro de l’équipe 21, ce match s’est joué sur des détails.

Les 23 points de Walker n'auront pas suffit (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Les 23 points de Walker n’auront pas suffit (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La JDA contrôle le premier quart-temps après 4-5 minutes âpres et compliquées. Dijon trouve des solutions à l’intérieur avec Prénom, Moss et Alingue qui se font plaisir. En revanche, les locaux ne trouvent pas la réussite à longue distance. Un constat également valable pour les visiteurs. Gran Canaria n’y arrive pas en attaque, se heurtant à une belle défense dijonnaise. Ces derniers profitent de secondes chances pour être en tête après 10 minutes (15-13).

Kuric réveille  Gran Canaria

Prénom montre toutes ses qualités offensives face au secteur intérieur impressionnant des Espagnols. Mais les extérieurs dijonnais enchaînent les maladresses avec une adresse aux shoots extérieurs très faible. En face, Gran Canaria règle la mire. Le match n’est alors plus le même : Kuric prend littéralement feu à 3 points avec 13 points inscrits en 5 minutes. Les visiteurs ne manquent plus grand chose et l’écart ne cesse de grimper (22-34). Grâce à un dernier rush salvateur, emmené par Jospeh et Walker, la JDA limite la casse. Mais ce sont bien les Espagnols qui virent en tête à la pause (27-34).

Rapproché dijonnais

Sans doute quelques peu secoués par Jean Louis Borg à la mi-temps, les extérieurs de la JDA retrouvent de la réussite. Jospeh enquille 2 paniers longue distance en catch and shoot,  et Walker y va également de sa banderille à 3 points. Cependant, les visiteurs ont des ressources. L’écart repart à la hausse à la faveur d’un 8-0 pour les Espagnols, bien drivés par Belas à la mène. Harris, jusqu’alors très maladroit, enfile 7 points d’ affilée ! (43-46). Portée par Kuric, l’équipe de Gran Canaria refait l’écart, qui devient important après une faute antisportive de Prénom (50-59).

Un retour vain

Joseph attaque le dernier quart-temps avec une belle agressivité en attaque et ramène Dijon non loin (57-61). Kendall maintient les visiteurs en tête avec une belle activité dans la peinture. Poussé par le Palais des Sports, Walker monte en régime et rentre des paniers importants : il ramène la JDA sur les talons de Gran Canaria (62-66). Walker, encore lui, égalise à 20 secondes du terme (69-69)… Mais à 5 secondes du buzzer, Albert s’appuie sur la planche et donne l’avantage à son équipe (69-71). Sur la dernière action, Gray se fait contrer. La JDA y était presque.

Les marqueurs dijonnais : Moss 5 – Mendy 9 – Walker 23 – Prénom 6 – Alingué 2 – Harris 11 – Joseph 13

 

Retrouvez les photos du match sur Focale.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.