28 octobre 2020

CDB-Nantes en Coupe de la Ligue avant la trêve

Dire que la Coupe de la Ligue est loin d’être la priorité du Cercle Dijon Bourgogne cette année n’est guère trahir un secret. Pour autant un match reste un match et les Dijonnaises et leur entraîneur Christophe Maréchal restent compétiteurs avant tout. S’il faut s’attendre à voir une équipe bourguignonne quelque peu modifiée dans laquelle les plus jeunes devraient trouver du temps de jeu, il ne faut surtout pas croire que Dijon va brader la compétition.

Eloïse Dewez et les jeunes devraient avoir du temps de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Eloïse Dewez et les jeunes devraient avoir du temps de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Nantes avait été le premier adversaire à rendre visite aux partenaires de la capitaine Léa Terzi cette saison en LFH. La rencontre s’était soldée par un match nul et avait donné quelques certitudes au CDB. 8 matchs plus tard les deux formations se retrouvent au coude à coude en championnat, Nantes comptant un petit point d’avance sur Dijon. Les deux équipes semblent donc proches l’une de l’autre. Mais un match de coupe est toujours particulier.

Quelle équipe pour Dijon ?

On a bien vu, à la faveur des deux dernières rencontres contre Toulon et Nice jouées coup sur coup que la fatigue, peut être plus mentale que physique, commençait à se faire sentir chez les joueuses. Dans ces conditions Christophe Maréchal précise que les jeunes auront plus de temps de jeu: “c’est sur qu’Eloïse Dewez, Mégane Ribeiro et Kimberley Bouchard (cette dernière prenant la place de Fanny Millot sur la feuille de match) joueront plus qu’en LFH, pour le reste le groupe est le même” l’occasion donc pour certaines d’engranger de l’expérience et de se faire remarquer.

Préparer le mois de janvier

Après cette rencontre il restera le match retour au programme des Dijonnaises avant la trêve internationale pour cause d’Euro Hongrois. Si Marie Prouvensier, Marie François, Martina Skolkova et Anastasia Pidpalova sont susceptibles de participer à cette compétition le reste de l’équipe va pouvoir recharger les batteries. Le mois de janvier avec les réception du Havre et de Nîmes sera crucial pour le CDB. Reprendre la compétition après une période d’arrêt de plus d’un mois est toujours source d’interrogation. Les jambes et les têtes dijonnaises doivent profiter de cette période pour se régénérer. En attendant il reste deux parties à jouer pour pourquoi pas poursuivre l’aventure en Coupe de la Ligue.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.