26 octobre 2020

Le DBHB à Ivry chez un gros client

Une semaine après avoir enfin renoué avec la victoire en Pro D2 lors du derby face à Besançon, le Dijon Bourgogne Handball se rend à Ivry pour le compte de la 10ème journée. Les Bourguignons ont besoin d’engranger des points lors des trois matchs qui leur restent avant la trêve internationale. L’adversaire du soir est cependant redoutable. Seul club invaincu et potentiellement leader puisque comptant un match en moins, l’US Ivry est un club historique du hand français qui jouait il n’y a pas si longtemps une finale de Coupe de France, ou qui a vu éclore nombre de pépites comme Luc Abalo par exemple.

Kovac devra montrer un tout autre visage que face à Besançon (©Eric Bontemps/DBHB )
Kovac devra montrer un tout autre visage que face à Besançon (©Eric Bontemps/DBHB )

Descendu la saison dernière en compagnie de Dijon, l’US ivry est taillé pour une remonté immédiate. Avec des joueurs d’expérience rompus au haut niveau dans toutes ses lignes, le club de la banlieue parisienne réalise un quasi sans faute depuis le début du championnat avec 7 victoires et un nul, ne perdant des points que dans la chaude ambiance de Billères. A domicile Ivry a relégué tous ses adversaires à minimum 5 longueurs.

Ivry c’est du solide

Les Ivryens restent sur une probante victoire à Nancy (+12). Emmenés par les frères Simonet (le 3ème évoluant maintenant à Montpellier) le danger vient de partout. Que ce soit au pivot avec le toujours solide Matthieu Bataille, à l’arrière avec les solide Romuald Kolle, Pablo Simonet  ou Ivan Stankovic mais aussi à l’aile avec la recrue belge Thomas Cauwenberghs très efficace. L’an dernier, lors d’un match crucial, Dijon s’était incliné d’un but après avoir longtemps tenu la tête. Un souvenir douloureux avec un arbitrage pas forcément favorable.

Il faudra le meilleur Dijon

Les temps ont changé. Contrairement à son adversaire du jour, Dijon est plus en difficulté après un tiers d’exercice. On a vu il n’y a pas si longtemps face à Chartres que l’à peu près ne peut suffire face aux grosses écuries. Le DBHB a tout intérêt à présenter un état d’esprit conquérant et une solide agressivité et solidarité en défense s’il ne veut pas exploser. L’attaque reste assez énigmatique pour l’instant. Lors du dernier match face à Besançon, le réveil avait eu lieu en seconde mi-temps avec des joueurs pas forcément toujours titulaires pour ne pas dire plus. Quels que soient les joueurs alignés ce soir, Dijon n’a pas d’autre choix que de se montrer inspiré et efficace s’il veut espérer ramener quelque chose. Il sera alors temps de penser à Angers et Billère, deux matchs sans doute plus “abordables”.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.