24 septembre 2019

Dernier quart temps salvateur pour la JDA face au Havre (72-67)

Invaincue depuis 22 matchs en saison régulière, la JDA est venue à bout d’une valeureuse équipe du Havre, pour le compte de la 9ème journée de pro A, et a engrangé une 23ème victoire d’affilée dans son antre du Palais des sports (72-67). Cette victoire a été acquise laborieusement avec notamment un nouveau début de seconde période calamiteux. Les hommes de Borg s’en sortent grâce à un dernier quart-temps explosif  (29-19). 

 

 

Harris a été précieux dans l'utime quart temps (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Harris a été précieux dans l’utime quart temps (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Dès le début du match, Dijon insiste à l’intérieur avec un Moss incisif (6 pts au final, tous inscrits sur le premier quart-temps). Un faux rythme s’installe dans ce match. Gray est très chaud avec des gros tirs qui font mouche. Mais Le Havre s’accroche grâce notamment à Nick Pope après 10 minutes (18-10).

Des Havrais accrocheurs

Dijon accélère dans le deuxième quart-temps sous l’impulsion de Walker qui donne du rythme à un match peu attrayant. Le virevoltant meneur de poche donne même 10 points d’avance aux locaux à la suite d’un joli drive conclu avec la planche (25-15). Mais les Normands s’accrochent aux basques des Dijonnais. Cox puis Invernizzi remettent les deux équipes sur un pied d’égalité (25-25). Gray permet à la JDA  de rentrer aux vestiaires en tête, non sans mal (31-28).

Encore un trou d’air…

Le Havre attaque la seconde période pied au plancher, tandis que Dijon ne met plus aucun tir ! Invernizzi rentre 2 gros shoots longue distance (31-41) et les Normands sont sur un 13-0… Dijon connait un véritable trou d’air comme lors de son déplacement à Ostende. Le Palais sent que son équipe a besoin de soutien et pousse la JDA. Walker et Gray par des solutions individuelles remettent les Dijonnais en selle à l’orée des 10 dernières minutes (43-48).

Un dernier quart-temps explosif 

Muets après 30 minutes, Harris et Mendy vont être les facteurs X du quatrième quart-temps avec 10 et 8 points inscrits en 10 minutes. Sous la bronca du Palais des sports, les Havrais vont finir par craquer. D’abord en manquant des lancers-francs (12 au total sur le match !) puis en ratant des shoots ouverts. Walker prend les choses en main à 2 minutes du terme et ne tremble pas sur la ligne des lancers francs (62-58). Le Havre se heurte à la muraille dijonnaise : Cox perd la balle et Mendy s’en va claquer un dunk rageur (64-58). Le match a tourné, et les Havrais ne reviendront plus. Au terme de 40 minutes très disputées, la JDA assure l’essentiel en l’emportant (72-67). Dijon avec un collectif défaillant (5 passes décisives) et une très faible adresse à 3 points (18 %) a été poussé dans ses derniers retranchements pour gagner “avec les tripes”.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.