17 août 2019

Un nul et beaucoup de regrets pour le DFCO féminin

Pour son deuxième duel en 8 jours face à une équipe nordiste, le DFCO féminin n’a pas pu faire mieux qu’un match nul (1-1) contre Lillers. Les joueuses de Samuel Riscagli peuvent avoir des regrets après avoir totalement dominé la seconde période mais en manquant cruellement d’efficacité.

 

Lindsay Deré a été très active durant cette rencontre 5nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Lindsay Deré a été très active durant cette rencontre (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La réception de Lillers était l’occasion de confirmer la large victoire obtenue à Rouvroy sept jours plus tôt. Mais voilà, depuis le début de saison le DFCO n’arrive pas à enchaîner, alternant victoire, nul ou défaite. En plus de cette inconstance dans les résultats, les coéquipières de la capitaine Anaïs Brahier éprouvent des difficultés à domicile. Le bilan à la maison est pour l’instant moyen ne comptabilisant qu’une seule victoire pour deux défaites et aujourd’hui un match nul.  Brouillonnes durant les dix premières minutes, les Bourguignonnes parviennent à ouvrir le score. Suite au premier véritable enchaînement collectif, Laura Bouillot lance Lindsay Derré dans le couloir droit, celle-ci centre devant le but pour Maud Serrano qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage adverse..

Lillers revient bien dans le match

Laura Bouillot pose de nombreux problèmes avec ses décrochages. L’ancienne Stéphanoise dézone et est facilement trouvée entre les lignes, ce qui libère des espaces pour les deux joueuses de couloirs. Au fil des minutes, ses coéquipières ont plus de mal à la trouver dans les pieds, ce qui coïncide avec la réaction de Lillers. Comme contre Nancy, l’ouverture du score réveille les visiteuses. Les Nordistes imposent un pressing intense qui leur permet de récupérer de nombreux ballons comme sur l’égalisation. Audrey Tabary chipe le ballon dans les pieds de la défense dijonnaise. Elle lance Jennifer Meunier, dans le dos d’Anaïs Brahier, qui élimine Léa Massibot et égalise dans le but vide. Les deux équipes ont fait preuve de réalisme en marquant sur leur première véritable occasion.

Une fin de première période rythmée 

Cette égalisation fait mal aux Dijonnaises. Le match est moins intense et un faux rythme s’installe. Dijon continue à perdre des ballons et n’arrive plus à poser son jeu à cause du pressing total des Lilléroises. Les joueuses de Samuel Riscagli vont toutefois réagir à dix minutes de la pause. Par deux reprises Laura Bouillot a l’occasion de redonner l’avantage à son équipe (37′ et 39′). Elle manque tout d’abord un premier face à face décisif après un bon service de Nathalie Grammont et deux minutes plus tard elle croise trop sa frappe longeant le poteau droit de la gardienne Claire Jacob. Le DFCO domine, se procure des occasions mais n’arrivent à concrétiser son temps fort. Lillers résiste et les deux formations rentrent au vestiaire sur ce score de un partout.

à l'image de Laura Bouillot les dijonnaises ont manqué de réalisme (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
À l’image de Laura Bouillot, les Dijonnaises ont manqué de réalisme (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Une domination stérile du DFCO

La deuxième période est totalement dominée par Dijon. Les coéquipières de Lindsay Derré, meilleure Dijonnaise du match, sont mieux dans le jeu et arrivent à retrouver Laura Bouillot. Sa capacité à conserver le ballon dos au but permet au bloc de remonter plus facilement. En face, les Nordistes sont plus dans le dur physiquement. De ce fait , les lignes s’étirent et le pressing est moins intense. Et si on ajoute un ballon qui reste dans leur moitié de terrain, cela devient difficile pour elles. Dijon multiplie les situations mais pas les occasions franches. Au fur et à mesure que le match avance, le DFCO se précipite et manque la dernière passe si importante. Comme en fin de première période, Laura Bouillot s’est créée les occasions mais n’a pas eu l’efficacité escomptée. Au final, les deux équipes se quittent dos à dos sur ce  1-1. Un match nul au goût amer pour Dijon qui va maintenant préparer un prochain déplacement difficile à Henin-Beaumont dimanche prochain.

La réaction de l’entraîneur du DFCO Samuel Riscagli :

” Encore une fois on est très frustrés parce que c’est un match qu’on ne doit jamais laisser filer. On a largement les occasions et les moyens de mener au score. On fait une erreur de jeunesse en première période où on permet à Lillers de revenir à la marque. On a monopolisé le ballon tout le match mais on n’a pas été suffisamment tueurs. L’occasion de Laura juste avant la mi-temps est un tournant parce qu’à ce moment-là c’est la mi-temps. Si on rentre au vestiaire en menant au score, je pense que derrière le match est plié parce que Lillers était complètement cuit et on l’a vu en deuxième période elles n’ont pas franchi le milieu de terrain. Mais j’ai envie de dire que c’était l’un des nombreux tournants puisque l’on a eu beaucoup d’occasions en deuxième période. Maintenant il faut être plus patientes en zone de finition. On s’est créé des occasions mais comme les filles avaient à cœur de prendre l’avantage, elles ont voulu aller un peu trop vite vers l’avant. Ensuite, on est tombé un petit peu dans l’erreur où chacune voulait endosser le rôle de sauveuse en tentant des choses un peu compliquées alors qu’il y avait des partenaires mieux placées. A nous de nous servir de ça pour grandir et rester concentrés sur ce qu’on a à faire.”

Retrouvez les photos du match sur Focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.